février 22, 2020

Alsace nature annonce la mort d'un lynx dans les Vosges et s'inquiète de "braconnages incessants"

Photo archives Photo archives
L’association Alsace Nature a annoncé la mort d’un lynx qui serait survenue il y a quelques jours dans les Vosges. Dénonçant « des braconnages incessants », l'association lance une pétition ainsi qu’un appel aux dons afin de réintroduire durablement l’animal dans le massif...

Animal pourtant protégé, un lynx des Vosges aurait été abattu il y a quelques jours, par un tir, c'est ce que dénonce ce mardi l’association Alsace Nature. L’association qui milite depuis 1965 pour la protection de la nature, le développement de la biodiversité et la sensibilisation à l’environnement pointe la responsabilité de l’État et appelle chacun à prendre ses responsabilités.

« Mardi 14 janvier 2020 à Pau, le Président de la République annonçait la fin du programme Ours dans les Pyrénées, moins d’une semaine plus tard, un Lynx est retrouvé abattu dans les Vosges ! A vouloir satisfaire les désirs d’une minorité, le Président a envoyé un très mauvais message aux opposants à la présence de grands prédateurs dans nos espaces naturels », considère Alsace Nature dans ce même communiqué.

L’association exprime ses craintes quant à la recrudescence du braconnage et l’absence de programme pour protéger davantage l’animal menacé de disparition . « Le retour de ces méthodes de braconnage dans notre massif n’augure rien de bon à l’heure où nos homologues allemands du Palatinat conduisent de leur côté un programme ambitieux de renforcement de leur population ».

Elle ajoute que le massif des Vosges, « lieu naturel de présence du Lynx pourrait accueillir une vingtaine d’animaux si on leur laissait la chance de vivre sereinement ». « Réintroduit en 1983, la population ne doit sa très faible présence qu’à une longue suite de tueries. Bien qu’alimenté par les migrations d’animaux en provenance du Jura et maintenant du Palatinat, le Lynx n’a malheureusement jamais réussi à se développer correctement dans les Vosges » ajoute-t-elle.

L’association a mis en ligne cette semaine une pétition pour appeller chacun à prendre « ses responsabilités vis-à-vis de la protection de cette espèce ». En premier lieu, elle s'adresse à l’État à qui l’association réclame « un signal très clair : le relâché rapide d’un nouvel individu dans le massif pour ne pas laisser la population s’éteindre ». Mais aussi, à la fédération des chasseurs invitée à exprimer « une position claire sur le sujet des grands prédateurs » . L'association demande ainsi aux chasseurs de « condamner fermement cet acte et se porter partie civile, sans cela elle se rendra complice des braconniers ». 

Alsace nature annonce son intention, aux côtés d’autres associations, de saisir le procureur de la République « pour que le ou les responsables soient identifiés, jugés et condamnés ».

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
3
6
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

Ici-c-Nancy TV