novembre 30, 2020

Nancy : trois rendez-vous avec Leïla Slimani, Présidente de la 42ème édition

Photo d'archives - crédit ICN.fr Photo d'archives - crédit ICN.fr

Journaliste et femme de lettres franco-marocaine, Leïla Slimani s'installe en France en 1999 pour intégrer une classe préparatoire littéraire puis Science-po. Après un passage au cours Florent, elle devient journaliste et intègre la rédaction du magazine Jeune Afrique en 2008. Elle démissionnera 4 ans plus tard afin de se consacrer à l'écriture.
Son premier roman, Dans le jardin de l'ogre, finaliste pour le prix de Flore 2014, parle de l'addiction sexuelle féminine. L'Académicien Goncourt Tahar Ben Jelloun écrira à propos de l'autrice "une marocaine ose et ne prend aucune précaution".

En 2016, elle publie son second roman, Chanson douce, qui sera auréolé du Prix Goncourt cette même année. Ce roman, qui débute par un infanticide, dresse un portrait cruel d'un mode de vie contemporain et de la notion de maternité. Une adaptation cinématographique, réalisée par Lucie Borleteau, sort en 2019.

Grande admiratrice de Simone Veil, Simone de Beauvoir et Virginia Woolf, Leïla Slimani utilise sa plume aiguisée pour défendre la dignité des femmes. Elle sort en 2017 Sexe et mensonges : la vie sexuelle au Maroc, un essai, fruit du parcours au Maroc de l'autrice pour recueillir des témoignages de femmes sur leur sexualité. De ces témoignages, elle publiera également un roman graphique, Paroles d'honneur, avec Lætitia Coryn.

Leïla Slimani, Présidente de la 42ème édition du Livre sur la Place, a donné trois rendez-vous au public nancéien cette année.

Vendredi 11 septembre à 17h30 à l'Opéra national de Lorraine
Une Grande Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos, commissaire générale du Livre sur la Place à l'issue de l'inauguration, autour de son parcours et de son actualité littéraire. Son dernier roman,"Le Pays des autres" (Gallimard) est sorti en mars. En 1944, Mathilde, une jeune Alsacienne, s'éprend d'Amine Belhaj, un Marocain combattant dans l'armée française. Après la Libération, le couple s'installe au Maroc à Meknès, ville de garnison et de colons. Tandis qu'Amine tente de mettre en valeur un domaine constitué de terres rocailleuses et ingrates, Mathilde se sent vite étouffée par le climat rigoriste du Maroc. Seule et isolée à la ferme avec ses deux enfants, elle souffre de la méfiance qu'elle inspire en tant qu'étrangère et du manque d'argent. Le travail acharné du couple portera-t-il ses fruits? Les dix années que couvre le roman sont aussi celles d'une montée inéluctable des tensions et des violences qui aboutiront en 1956 à l'indépendance de l'ancien protectorat. Tous les personnages de ce roman vivent dans «le pays des autres» : les colons comme les indigènes, les soldats comme les paysans ou les exilés. Les femmes, surtout, vivent dans le pays des hommes et doivent sans cesse lutter pour leur émancipation. Après deux romans au style clinique et acéré, Leïla Slimani, dans cette grande fresque, fait revivre une époque et ses acteurs avec humanité, justesse, et un sens très subtil de la narration.
Cette Grande Rencontre, ainsi que l'inauguration qui la précède, seront retransmis sur le site internet du Livre sur la Place et sur la page Facebook du Livre sur la Place. L'ensemble de cette séquence sera traduite en langage des signes.
Dédicaces à l'issue de la rencontre.

Samedi 12 septembre à 11h à L'Autre Canal
Pour une table ronde sur "La culture, grande absente de la construction européenne" avec Olivier Guez ("Le siècle des dictateurs", Perrin / Le Point), Christophe Ono-dit-Biot ("La minute antique", L'Observatoire) et Léïla Slimani ("Le pays des autres", Gallimard), animée par Laure Dautriche, journaliste à Europe 1.
Et si la clé de la réussite de l'Europe était entre les mains des artistes et des intellectuels ?
Dédicaces à l'issue de la rencontre.

Dimanche 13 septembre à 15h à l'Opéra national de Lorraine pour une conversation sur "L'art d'être femme"
Entre deux artistes d'exception : Zeina Abirached ("Prendre refuge", Casterman) et Leïla Slimani ("Le pays des autres", Gallimard)
animée par Marie-Madeleine Rigopoulos, commissaire générale du Livre sur la Place.
Qu'elles soient écrivaines ou dessinatrices, les femmes investissent les arts pour raconter le monde.
Dédicaces à l'issue de la rencontre.
Ce rendez-vous sera retransmis sur le site internet du Livre sur la Place et sur la page Facebook du Livre sur la Place.

Parmi les livres de Leïla Slimani : - 2013 : "La Baie de Dakhla : Itinérance enchantée entre mer et désert" (Malika Éditions)
- 2014 : "Dans le jardin de l'ogre" (Gallimard)
- 2016 : "Chanson douce" (Gallimard)
- 2016 : "Le diable est dans les détails, La Tour-d'Aigues" (Gallimard)
- 2017 : "Sexe et Mensonges : La Vie sexuelle au Maroc" (Gallimard)
- 2017 : "Paroles d'honneur", ill. Laetitia Coryn (Les Arènes)
- 2017 : "Simone Veil, mon héroïne", ill. Pascal Lemaître (éditions de l'Aube)
- 2018 : "Comment j'écris" : Conversation avec Éric Fottorino (éditions de l'Aube)
- 2020 : "Le Pays des autres" (Gallimard)

 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30