novembre 26, 2020

Le Grand Nancy reprend le bus

bus-tzen-3dLa Procédure de consultation de la délégation de service public pour la gestion du réseau de transport en commun du Grand Nancy n'ayant pas donné satisfaction, la communauté urbaine va revoir son cahier des charges dans lequel figurera le choix du bus comme matériel roulant pour la future ligne 2  ...

Le conseil communautaire du Grand Nancy avait décidé en mars 2009 d'approuver le principe de la délégation de la gestion du réseau de transport urbain et donc de lancer la procédure de délégation de service public devant conduire à la désignation du délégataire. Ce dernier devait prendre en charge l'exploitation des services de la première ligne de transport en commun en site propre puis de la deuxième ligne ainsi que la future troisième ligne, des services d'autobus, de transport pour les personnes à mobilité réduite, du pôle d'échanges intermodal ainsi que de l'espace transport et de l'agence commerciale de la rue du docteur Schmitt et des parcs relais existants ou à construire. Mais le délégataire se voyait également réaliser d'importants investissements avec la réalisation de la deuxième ligne de transport en commun en site propre (excepté l'aménagement des espaces publics), les opérations de grand levage sur le matériel roulant de la ligne 1, le renouvellement du parc de matériel roulant hors tramway, l'implantation des équipements et des opérations de gros entretien sur le dépôt existant mis à disposition par la CUGN, la réalisation de deux nouveaux parcs relais desservant la ligne 2 et enfin la réalisation d'une étude de restructuration du réseau dans la perspective de la mise en oeuvre de la ligne 2 et de la préfiguration de la ligne 3 en intégrant les améliorations apportées à la ligne 1.

Les efforts de Véolia

La durée envisagée pour la convention était de douze ans avec une variante possible à huit ans avec la possibilité pour la CUGN de résilier au bout de cinq ans. Trois entreprises avaient déposé leur candidature à savoir Keolis, la corporation Française de transport et Véolia. Seule cette dernière avait répondu à la consultation mais la commission de délégation de service public après analyse détaillée avait estimé nécessaire que Véolia apporte quelques modifications notamment au sujet d'une homogénéisation des propositions de variantes en matière de matériel roulant pour la ligne 2 et d'une amélioration des propositions financières et contractuelles. Cependant, malgré les efforts de Véolia, la contribution financière demandée à la CUGN demeurait incompatible avec la capacité de financement du Grand Nancy. De ce fait le président du Grand Nancy André Rossinot a donc décidé de déclarer la procédure sans suite et de réfléchir aux termes d'une nouvelle consultation.

Le trolley bus définitivement écarté pour la ligne 2

La CUGN relance donc une nouvelle procédure en révisant son cahier des charges en concertation avec les vingt maires du Grand Nancy. Au programme entre autres ; la ligne 2 et ses 60% de circulation en site propre (espace réservé) qui reliera Laneuveville à Laxou en desservant des zones de rénovation urbaine : la Cali et le Plateau de Haye.

La CUGN a fait son choix et a tranché : il n'y aura pas de trolley,  la ligne 2 pourra en revanche compter sur des bus à haut niveau de services (BHNS), des bus ultra modernes avec un service proche de ce qu'offrent les tramways mais à un coût nettement moins élevé.

Des bus repensés, un design soigné qui offrira plus de confort aux clients (informations, climatisation ...) du haut niveau de service à l'horizon qui devrait voir le jour à l'horizon fin 2012 et début 2013. La CUGN estime qu'elle devra se doter de 25 bus pour assurer une fréquence de sept minutes. 

Pour justifier son choix, André Rossinot  évoque le coût attractif des bus à haut niveau de services : le trolley coûte 1 million d'euros alors que le prix d'un bus à haut niveau de services s'échelonne entre 550 000€ et 750 000€. (un bus articulé traditionnel s'élève à 400 000€ HT)

Un changement de matériel mais pas de changement de service promet la CUGN qui dévoilait hier avec un intérêt marqué quelques visuels de bus à haut niveau de services déjà en circulation dans d'autres grandes villes françaises ... 

Pour ce projet la Communauté Urbaine devrait bénéficier d'une subvention de l'état de 22 millions d'euros.

Les BHNS

bus-tzen-3d

t ZEN Créalis RATP

bus irisbus_crealis18_salon

Créalis Irisbus - Nîmes

busway tan

Busway - Mercedes - Nantes

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le jeudi, 13 septembre 2012 00:01

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30