juillet 23, 2021

Grand Nancy : démantèlement d’un réseau de trafic de stupéfiants organisé par des ressortissants albanais

image JIRS Nancy image JIRS Nancy
A la suite d'un vaste coup de filet dans le milieu des stupéfiants, 16 individus ont été interpellés sur l’agglomération nancéienne. À l’issue de leur garde à vue, neuf des personnes mises en cause (âgées de 24 ans à 69 ans) ont été présentées au juge d’instruction et mises en examen les 10 et 11 juin 2021. 

Depuis 2018, les enquêteurs de la Section de Recherches de Nancy travaillaient sur un nombre important de cambriolages commis sur la Région Grand Est dans les Vosges, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, Côte d'Or, Belfort et Haute-Marne. Les investigations entreprises permettaient d'abord de cibler des individus venus spécialement d’Albanie pour commettre leurs méfaits et qui par la suite retournaient dans leurs pays. Plusieurs équipes qui changeaient régulièrement étaient identifiées.

Suite à ces éléments, plusieurs vagues d’interpellations étaient effectuées courant 2018 et 2019. Elles avaient permis de mettre en exergue un réseau bien organisé qui faisaient venir dans le Grand Est des équipes de cambrioleurs s’assurait de la logistique nécessaire à leur "travail" en leur fournissant notamment logements, voitures et téléphones puis s’occupait d’écouler les objets volés. 

Au cours de cette enquête confiée à un juge d’instruction du droit commun à Nancy les investigations menées sur commission rogatoire permettaient la découverte d’un réseau de stupéfiants portant principalement sur de la cocaïne, accessoirement sur du cannabis et de l’ectasy, révèle le parquet de la JIRS de Nancy.

Compte tenu de la gravité et de la nature des faits, une information judiciaire était ouverte à la JIRS Nancy le 26 mai 2020, des chefs d’association de malfaiteurs en vue de commettre des vols en bande organisée et des chefs d’importation et de trafic de stupéfiants.

Stupéfiants, armes de poings et tableaux de maître

Le 8 juin 2021, dès 6 heures, la Section de Recherche de Nancy en accord avec le juge d’instruction de la JIRS de Nancy, déclenchait une opération de police judiciaire à la suite de laquelle 16 individus ont été interpellés sur l’agglomération nancéienne. 

Les perquisitions, qui ont mobilisé de 170 personnels de gendarmerie et deux équipes de la brigade cynophile de la DDSP de Nancy, menées aux domiciles des personnes visées et dans les locaux d’un bar associatif nommé « L’ILIRIA » ont permis de découvrir des produits stupéfiants (560 grammes de cocaïne, plus de 600 grammes de produits de coupe, 650 grammes d’herbe de cannabis ainsi que 1300 cachets d’ecstasy) des armes de poings, un fusil à canon scié, une centaine de munitions, de l’argent (46 745 euros ainsi que des Leks, monnaie Albanaise), un gilet pare-balle, de nombreux bijoux, tableaux de maître, montres, paire de lunettes, divers autres objets volés ainsi que des faux papiers, souligne la JIRS de Nancy. 

Sept véhicules utilisés par les malfaiteurs ont également été saisis. Un atelier clandestin de joaillerie a été découvert dans les locaux de l’association de la place des Vosges. 

À l’issue de leur garde à vue, neuf des personnes mises en cause (âgées de 24 ans à 69 ans) ont été présentées au juge d’instruction et mises en examen les 10 et 11 juin 2021. Sept de ces personnes ont été placées en détention provisoire, deux ont été placées sous contrôle judiciaire conformément aux réquisitions du parquet. Les investigations se poursuivent. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties