septembre 24, 2021

Nancy : stups et plus de 2 600 euros en poche, il passe par la case garde à vue

Faits divers. Des policiers nancéiens ont opéré un contrôle qui s'est avéré fructueux sur le secteur de la rue de Tomblaine à Nancy.

En matière de lutte contre les trafics de stupéfiants, le combat des policiers est incessant et s’apparente à une activité semblable à celle du tonneau des Danaïdes ou de l’hydre de Lerne. En moins de dix jours, les policiers de la sûreté départementale de Nancy ont fait face à cinq affaires de trafic de stupéfiants. L'une des derniers en date, le 8 mars aux alentours de 17 h 45 initiée par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC).

Ce jour-là, les policiers en patrouille repéraient, à la sortie d’un square rue de Tomblaine à Nancy, des individus au comportement considéré comme suspect. Une intuition qui s’avérait juste. L’un des individus était trouvé en possession de deux pochons d’héroïne. Après quelques recherches à proximité d’autres quantités dissimulées près d’un mur étaient retrouvées par les policiers. En tout, 158 g d’héroïne et de 24g de cocaïne étaient saisis. 

L’individu, dealer présumé, retrouvé en possession de 2 640 euros en espèces était placé en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy où il était entendu par la brigade des stupéfiants. Il s'agit d'un jeune homme de 31 ans domicilié dans le quartier.

ll fera l’objet pour ces faits d’une convocation par officier judiciaire (COPJ) le 5 mai 2021, mais agissant en état de récidive pour une précédente affaire de recel de scooter, il devait être présenté vendredi après-midi devant le tribunal judiciaire. Sous le coup d’une peine de trois mois qui avait été prononcée, il pourrait être placé en détention provisoire.

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31