juin 13, 2021

Essey-lès-Nancy : l'école de Mouzimpré manifeste pour garder Maîtresse Mélanie

L'école de Mouzimpré à Essey-lès-Nancy se mobilise pour garder une maîtresse de CP qui doit quitter l'établissement... dès lundi !

Depuis jeudi, les parents d’élèves de l’école primaire de Mouzimpré manifestent leur mécontentement devant l’établissement scolaire afin de garder Maîtresse Mélanie enseignante remplaçante de Cours Préparatoire (CP), à la suite d’une décision du rectorat d’académie. Une décision express qui a été notifiée par mail à la directrice de l’école mardi dernier pour un départ dès le lundi 7 décembre après 5 ans de bons et loyaux service en suppléante d’une insitutrice en congé longue maladie alors que « l’inspection nous avait laissés entendre qu’elle était nommée pour l’année scolaire 2020/2021 », regrette Marie Baltazard, représentante des parents d’élèves de l’école. Selon cette dernière « Maîtresse Mélanie a toujours assuré une continuité pédagogique, elle a redonné aux enfants l'envie de revenir à l’école en septembre et elle s’investit dans les projets de vie de l’école. On nous la retire comme un pion que l’on déplace pour une simple histoire comptable au niveau de l’académie. » 

Pour expliquer le départ de la maîtresse, qui n’a toujours pas à ce jour de poste pour lundi, l’académie a informé qu’elle souhaitait reprendre ses professeurs remplaçants pour les mettre sur des postes à durée plus courte pour mettre à la place des contractuels pour assurer les remplacements plus longs. Lundi matin c’est donc une contractuelle qui est attendue pour remplacer Maîtresse Mélanie laquelle voulait rester à l’école de Mouzimpré « où elle est parfaitement intégrée et veut postuler pour être titulaire sur ce poste » souligne la représentante des parents d’élèves.

Les enseignants en grève lundi 

Un départ préjudiciable pour les enfants selon Marie Baltazard « c’est une classe de CP dont les élèves n’ont pas une base très solide suite au confinement du printemps dernier et l’école est située en quartier prioritaire politique de la ville, donc avec un public avec des difficultés. » D’ailleurs les enfants ont appris la nouvelle avec tristesse « ll y a eu des pleurs , les enfants ne veulent pas quitter leur maîtresse et ne comprennent pas pourquoi elle doit partir. » 

Des parents d’élèves aux enseignants, c’est toute l’école de Mouzimpré qui se mobilise avec notamment une pétition qui a recueilli 138 signatures, une mobilisation soutenue par le maire de la commune Michel Breuille. Ce dernier qui sera présent lors de la prochaine étape lundi matin lors d’une réunion dans les bureaux de la DASDEN avec l’inspecteur académique et sa supérieure hiérarchique. En guise de protestation, l’école de Mouzimpré restera fermée, l’équipe enseignante dans son intégralité ayant décidé de faire grève pour soutenir la mobilisation des parents et demander le maintien de maîtresse Mélanie. En cas de départ de cette dernière, les parents d’élèves sont prêts à « monter plus haut, on n’a pas l’intention de s’arrêter là si nous n’obtenons pas gain de cause », prévient Marie Baltazard. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties