avril 05, 2020

Réseau Stan : "une grève qui met tout le monde dans l'embarras" (Xavier Lemarié)

Photo d'archives - ICN.fr Photo d'archives - ICN.fr
TRANSPORT. Le trafic des bus et tramways sur le réseau Stan sera perturbé à compter de vendredi par une grève. Xavier Lemarié, Directeur de Keolis Grand Nancy a tenu une conférence de presse et évoque "le moyen de pression" des syndicats. 

Alors que partout en France depuis quinze jours consécutifs, l'offre des transports ferroviaires est en pleine hémorragie alimentée par la fronde contre la réforme des retraites, à Nancy le réseau Stan connaîtra à compter de ce vendredi et jusqu'à dimanche une offensive gréviste. Trois jours d'un mouvement social réparti sur le dernier week-end avant Noel, une grève synonyme de soupe à la grimace pour les commerçants et pour les usagers. Malgré tout, le trafic ne sera pas inexistant sur le réseau Stan rassure Kéolis, mais « ralenti » avec des horaires du dimanche. Xavier Lemarié, Directeur de Keolis Grand Nancy a tenu une conférence de presse et évoque la grève comme "un moyen de pression" des syndicats. 

Manifestation surprise ce jeudi matin au dépôt de bus de Kéolis. Les usagers ont fait grise mine ce jeudi matin en constatant de fortes perturbations sur les lignes de transport en commun de l'agglomération nancéienne. En cause ? Une manifestation devant le dépôt du réseau Stan dans le cadre d’un appel national à la mobilisation contre la réforme des retraites. La mobilisation a engendré d’importantes difficultés sur le réseau de transport tout au long de la matinée. Les manifestants, une cinquantaine, ont bloqué les entrées et les sorties du dépôt de bus de Kéolis empêchant les véhicules de transport en commun de circuler. Seulement 30 % des bus et tramways sont parvenus à effectuer leur service, 13 trams (sur 21) et 25 véhicules circulaient jeudi matin sur l’agglomération nancéienne. Vers 9 h le site a commencé à se dégager et le service à reprendre progressivement pour un retour à la normale aux alentours de 11 h. 

Et la grève prévue ce week-end ? Malgré un long préavis de grève courant jusqu’au mois de janvier 2020 pour les syndicats — à caractère permanent jusqu’à mi-janvier pour la CGT et tous les samedis jusqu’à fin janvier pour FO — l’annonce ce lundi d’un mouvement social au moment du dernier week-end avant les fêtes de Noel a surpris l’ensemble de la direction de Kéolis. D’autant plus que les conditions semblaient favorables et penchaient vers un dialogue apaisé notamment après la signature de l’accord de négociation le 11 décembre avec les quatre syndicats représentants des salariés. Des négociations portant sur « des éléments financiers, mais aussi des éléments de conditions de travail , la poursuite des travaux sur les lignes, la poursuite des travaux sur le plan de congés, la poursuite des travaux sur le roulement et même sur la mise en place de crèches de proximité », énumère dépité le Directeur de Keolis Grand Nancy. Concernant les dysfonctionnements ou les modifications à apporter pour l’amélioration du service, Kéolis estime avoir fait des efforts notamment sur la ligne Corol jugée « très compliquée », l’amélioration des temps de parcours sur la Tempo 4... « Malgré tous les points positifs, l’option de grève l’emporte sur les discussions, cela met tout le monde dans l’embarras au moment des fêtes de Noël , c’est le dernier week-end... Je pense que ça va être très pénalisant même si on arrive à proposer une offre de service le dimanche. C’est effectivement moins de bus et de fréquences, mais ça permet tout de même de même de se déplacer... »

En considérant les revendications sur les tracts des syndicats, Xavier Lemarié ne cache pas son incompréhension et oppose le décalage entre « éléments d’expression » et « réalité techniques ». Le Transport à la demande (TAD) ? « Il n'y en a plus le dimanche, nous avons a remis des lignes normales.» Les emplois précaires ? « Depuis 2016, il n'y avait jamais eu aucune embauche en CDI dans l'entreprise, là on a fait 7 embauches en CDI, on a aussi pris 33 CDD pour faire face aux absences ». Sur le point des temps de parcours ? « On y travaille c’est quelque chose qui prend un certain temps », affirme-t-il et d’ajouter « notre personnel peut nous reprocher de ne pas pas aller assez vite, mais de ne rien faire ce n’est pas la réalité ». 

>>> Les prévisions de circulation sur le Réseau Stan de ce vendredi 20 et samedi 21 décembre 2019

 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
4

Ici-c-Nancy TV