février 06, 2023

Fabris en colère après la défaite du GN ASPTT HB à Besançon

Nancy- Le président du GN ASPTT HB ne digère pas la défaite des siens vendredi soir à Besançon, une défaite injuste selon lui...

Kratovic-ncy

 

 

On le sait le championnat de PRO D2 est très serré, toutes les équipes sont concernées par le maintien ou les play-offs et toutes les rencontres sont et seront très disputées avec la dose de tension qui accompagne généralement ces matchs à fort enjeu. Vendredi soir à Besançon, dans un choc dans la lutte pour le maintien, la tension a été palpable durant toute la rencontre qui s'est soldée par une victoire des Bisontins avec un but d'avance (25-24). Une défaite qui passe mal à Nancy à l’image de son président Philippe Fabris qui s'est montré très critique envers le délégué à la table de marque, l'arbitre, mais aussi le public bisontin...

Un petit rappel de la fin de rencontre s'impose avant d'aller plus loin, Abdelkader Rahim s'est vu refuser, à juste titre, un but inscrit une à deux secondes après le buzzer final. Si le président nancéien ne conteste pas ce fait de jeu, il se montre en revanche plus critique sur le comportement du délégué à la table de marque en début de seconde période « à l'engagement le chrono n'est pas parti et il a décidé de reprendre à quinze secondes alors que six secondes seulement s'étaient écoulées » neuf secondes qui coûte cher quand on perd d'un but, une réclamation été posée par le club nancéien, mais pas dans les temps et qui n'a donc aucune chance d'aboutir selon Philippe Fabris... Ce dernier s'est aussi montré très surpris du comportement du public bisontin et de la tribune VIP qui a passé une bonne partie de la rencontre à invectiver les joueurs nancéiens « c'est un comportement indigne notamment venant d'une tribune où sont assis des personnalités, c'est grave... à la fin de la rencontre Nicolas Potteau a salué le public et en échange il a eu droit à des bras d'honneur et des insultes » pour autant le boss du GN ASPTT HB ne tient pas à excuser le comportement de certains de ses joueurs par exemple Senjin Kratovic qui n'a pas réussi à se maitriser face aux provocations du public et certaines décisions arbitrales.

Des arbitres qui sont également dans la ligne de mire des Nancéiens « il y a eu des erreurs d'arbitrage assez flagrantes, quand on a sept exclusions contre deux ça fait mal, on joue quand même quatorze minutes en infériorité numérique ». Des sanctions qui sont souvent intervenues quand le GN ASPTT HB menait au score insiste Philippe Fabris qui a d'ailleurs appelé son ami Christophe Vichot, président du club bisontin, pour lui dire que son interview accordée dans la semaine à l’Est républicain et repris par Hand Planet où il critiquait l'arbitrage avait clairement porté ses fruits. Alors que toutes les rencontres s'annoncent disputées jusqu'à la fin de la saison, Philippe Fabris espère que ses joueurs vont retenir la leçon de cette défaite « il ne faut pas craquer comme ça même si je peux le comprendre face à un sentiment d'injustice » alors que les hommes de Thierry Thoni s'étaient montrés supérieurs. À l'avenir et pour éviter de laisser filer des points bêtement, le président lorrain veut que « ses joueurs adoptent une autre attitude face aux arbitres » vu le niveau de l'arbitrage en PRO D2 cette saison cela s'annonce une tâche difficile...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
14
21
28