septembre 19, 2020

Des policiers français font le plein de leur véhicule de fonction... au Luxembourg

Mobile Reporter / RTL.Lu Mobile Reporter / RTL.Lu
[ EN IMAGE ]. Des policiers qui traversent la frontière pour faire le plein de carburant au Luxembourg... Oui, mais...

Des policiers français en train de faire le plein de carburant de leur véhicule. Jusque là, rien d'insolite si le cliché envoyé par un internaute puis publié sur le site internet de RTL n'avait pas été pris sur le territoire... Luxembourgeois. Selon le média, le cliché partagé des centaines de fois sur les réseaux sociaux, date de mardi à une station située à Esch-sur-Alzette.

Une photographie qui a suscité bien des interrogations et des réactions de la part d’internautes. Pourtant, l’image immortalise une pratique courante et légale validée par les autorités françaises. La police française n’est pas la seule à franchir les frontières pour effectuer ses pleins de carburant. Il n’y a « rien de choquant ni même de polémique », affirment d’ailleurs plusieurs sources interrogées, surprises que « l'on stigmatise la police » . Une explication qui trouverait racine dans le manque de stations-service dans cette partie du département et l’aspect « pratique » lié au caractère « opérationnel » reposant sur la proximité du Luxembourg pour les patrouilles œuvrant dans le nord du département comme celles de Longwy. Le cas contraire, elles seraient contraintes, de parcourir davantage de kilomètres...

Un manque de stations essence dans le nord du département 

Concrètement les pleins d’essence sont régis par « des cartes » permettent ainsi aux fonctionnaires de procéder à l’approvisionnement de leurs véhicules dans un réseau de stations-service défini à l’avance, « le paiement s'effectuerait ensuite auprès du prestataire au taux de TVA appliqué en France  », avait d'ailleurs affirmé en 2018 la préfecture de Meurthe-et-Moselle répondant à une autre polémique née pendant les manifestations de gilets jaunes.

« Des stations ont fermé dans le nord du département faute de consommateurs ... »

Unité SGP Police FO 54

Policiers, sapeurs-pompiers, gendarmes ou encore agents des douanes... Des pleins d’essence en zone frontalière qui dénotent « un côté plutôt risible »,  juge avec ironie de son côté un porte-parole du syndicat Unité SGP Police FO 54. « Des stations ont fermé dans le nord du département faute de consommateurs » estimant qu’à travers cette pratique « l’État veut s’éviter des taxes » qu’il impose pourtant aux Français. Et, de percevoir, un mauvais signal de l’État à l’heure du Covid 19 et au moment où l’exécutif ne cesse d’exhorter les Français à encourager et soutenir l’économie française...

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30