août 14, 2022

Laxou : menacée avec un couteau puis retenue contre son gré, le conjoint interpellé

Ce jeudi 30 juin 2022, un quinquagénaire a été déféré devant le parquet de Nancy dans le cadre d’une affaire de violences habituelles et violences aggravées sur sa femme. C'est un citoyen qui a donné l'alerte. 

La qualification des chefs d’accusation illustre la situation d’une femme restée plusieurs années sous l’emprise d'un conjoint possessif. Parmi les poursuites engagées à l'encontre de ce dernier : « Violences habituelles sur conjoint et violences aggravées sur conjoint avec arme », détaille une source policière. La victime, une femme de 38 ans, de nationalité étrangère, s'est vue délivrer 5 jours d'ITT. 

Mercredi 29 juin, l'attention d'un citoyen du quartier de Champ le Boeuf à Laxou était brusquement attiré par une femme appelant à l'aide de la fenêtre de son immeuble. Cette dernière en détresse se disait enfermée, contre son gré, chez elle avec son enfant de 4 ans sans aucun moyen de communication. Le témoin alertait la police qui se déplaçait sur les lieux. Grâce au déploiement de la grande échelle des sapeurs-pompiers, la femme et son enfant étaient mis en sécurité. Le mis en cause était interpellé alors qu'il revenait à son domicile familial. 

D'après les investigations, la femme n'était plus libre de ses mouvements depuis 2019. Parmi les droits dont elle ne disposait plus, celui de se déplacer librement, d'accéder à une vie sociale ou encore de prendre des cours de français. La victime se voyait ainsi enfermée lorsque son compagnon partait au travail, ne pouvant sortir qu'en sa présence, indique une source policière. Il y a quelques jours, la tension était montée d'un cran dans le couple. La jeune femme en recherchant dans son logement était parvenue à récupérer des documents d'identité la concernant ainsi que son enfant, des papiers que son compagnon avait dissimulé. S'apercevant de cette disparition et très contrarié, il l'avait brusquement menacé en lui plaçant un couteau sous la gorge. Craignant pour sa vie, elle avait finalement renoncé conserver ces documents. 

Conduit au commissariat du boulevard Lobau, l'homme a été placé en garde à vue. Au cours de ses auditions, l'homme a reconnu les faits tout en les minimisant. Il fait l’objet d’une CPPV (convocation par procès-verbal devant le tribunal judiciaire en vue d'un contrôle judiciaire. 

 

Lorraine nord

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim