septembre 18, 2021

Dégradations lors de la manifestation anti pass sanitaire : un Vosgien de 30 ans interpellé

La vitrine dégradée de la pharmacie rue Gambetta à Nancy - photo ici-c-nancy.fr La vitrine dégradée de la pharmacie rue Gambetta à Nancy - photo ici-c-nancy.fr
Faits divers. Un homme de 30 ans suspecté d’avoir vandalisé - lors de la manifestation contre le pass sanitaire à Nancy- la vitrine d’une pharmacie du centre-ville, a été interpellé dans les Vosges par la police de Nancy.

Une vitrine vandalisée, une tente abritant des tests anti-Covid19 pliée, du mobilier urbain en pleine voie de circulation... La manifestation de samedi 24 juillet à Nancy, réunissant plus de 2 000 personnes, a rencontré quelques incidents lorsqu'une petite partie des manifestants se sont engagés dans la rue Gambetta s'éloignant du parcours défini par les organisateurs avec les autorités préfectorales.

Suspecté d’avoir dégradé la vitrine de la pharmacie, un homme domicilié dans les Vosges, a été identifié par des images de vidéo-surveillance. 

Interpellé, ce jeudi 29 juillet, par les forces de police dans les Vosges, le suspect a été conduit à l'hôtel de police pour être auditionné. Âgé de 30 ans, sans profession, le mis en cause a reconnu les faits qui lui étaient reprochés expliquant avoir agi par « colère » et que les manifestations étaient « [sa] seule raison de vivre aujourd’hui » .

Il fera l’objet d’une convocation immédiate devant le tribunal judiciaire de Nancy ce vendredi à 9h du matin. L'homme devra également répondre de faits d'outrages commis à destination d'un policier nancéien de la Section d'Intervention. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties