juin 23, 2021

Intrusion et tirs au lycée Jean Prouvé : plusieurs lycéens interpellés

Cinq individus, suspectés d’avoir participé à une intrusion armée au sein du Lycée Prouvé à Nancy le 1er février dernier, ont été interpellés mardi matin. Plusieurs mineurs ont été placés sous contrôle judiciaire.

Une intrusion d’un groupe de jeunes dans la cour d'un lycée professionnel de Nancy s’était produite lundi 1er février dernier entre 13 h 30 et 13 h 35. D’après les premiers éléments de l’enquête qui avaient été communiqués par le procureur de la République de Nancy, les jeunes individus s’étaient introduits en se mêlant aux lycéens. Au cours des faits, trois individus s’étaient particulièrement illustrés dont l’un une arme de « catégorie D, non létale » qui avait permis deux tirs avec des cartouches à gaz lacrymogène alors qu'un autre mis en cause portait plusieurs coups à un lycéen. 

Après plusieurs mois d’investigations et un travail de longue haleine, les enquêteurs de la sûreté départementale ont identifié cinq individus — quatre mineurs et un majeur — qui ont été interpellés mardi matin puis placés en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy. Il s’agit de trois jeunes domiciliés à Tomblaine (dont un majeur de 19 ans) les deux autres sont originaires de Saulxures-lès-Nancy et Metz.

C’est l’adolescent mosellan de 15 ans, né en 2006, qui a été identifié par les enquêteurs comme le tireur avec à l’appui un faisceau d’indices pléthoriques et concordants, dont une vidéo tournée dans une voiture, juste après l’intrusion dans l’établissement scolaire dans laquelle l’un des protagonistes évoquait les faits et les tirs. 

L'enquête a permis d'établir qu'un simple différend entre un jeune du plateau de Haye et de Tomblaine sur les réseaux sociaux aurait mis le feu aux poudres. En réaction, les protagonistes auraient donc organisé cette descente punitive au lycée Prouvé. 

Le majeur domicilié à Tomblaine qui avait été appelé par les mis en cause pour conduire le véhicule a été mis hors de cause. Les mineurs poursuivis pour des violences aggravées par trois circonstances notamment pour intrusion en réunion avec arme dans l’établissement scolaire ont été présentés jeudi devant le juge pour enfant à Nancy et Metz. Trois ont été placés sous contrôle judiciaire.

 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31