juillet 27, 2021

Longwy : sa colère pour regarder Pat'Patrouille déclenche la venue des policiers

Meurthe-et-Moselle. Appelés à la suite d’un appel 17 pour « un différend violent », les policiers du commissariat de Mont Saint Martin ont eu la surprise de tomber sur un petit garçon qui visiblement n’avait pas du tout envie de se coucher...

Il ne s’agissait pas de violences intrafamiliales comme c’est parfois le cas, mais d’une authentique et simple crise de colère... Aux alentours de 21 h 30 ce jeudi 7 janvier 2021, un voisin inquiet contactait la police pour des éclats de voix et hurlements entendus dans son proche voisinage. Une alerte prise au sérieux par le centre de commandement de la police nationale qui dépêchait l’arrivée de deux patrouilles, un équipage du de la BSU et du service général de nuit dans un logement de Longwy. 

Au cœur de cette tension nocturne et à la source d’un déchainement de colère, les policiers ont fait la rencontre... d’un petit garçon. Un bambin qui avait visiblement donné de la voix et fait grimper les décibels quelques minutes plus tôt dans le voisinage avec une explication pour le moins inattendue. À une heure plutôt tardive, le garçonnet n’acceptait pas d’avoir été interrompu par ses parents dans ses épisodes de son dessin animé préféré de « Paw Patrol, la Pat'Patrouille ». Et, exclamait son mécontentement à toute-puissance. 

Finalement, l’arrivée des policiers a eu aussitôt la vertu de calmer la déception et l’animosité de l’enfant, surpris de voir débarquer, chez lui, d’authentiques policiers. « Après une courte négociation, le jeune garçon filait au lit », écrit sur son compte Twitter avec humour la cellule communication 54 de la police nationale. Un coucher que le petit garçon n'est sans doute pas prêt d'oublier. 

 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties