janvier 28, 2021

Vols à la roulotte avec dégradations à Nancy : un homme identifié et placé en garde à vue

Confondu dans deux vols à la roulotte commis avec des dégradations à Nancy en février et en juillet 2020, un individu a été appréhendé. Il devra se présenter le 21 octobre 2021 devant le tribunal correctionnel. 

La brigade des atteintes aux personnes était saisie au cours de l’été d’une plainte pour vol et dégradation d’un véhicule stationné rue des Carmes. Des faits survenus entre le 25 et le 26 juillet 2020 au cours desquels une vitre du véhicule était brisée et une carte bancaire et une quinzaine d’euros étaient dérobés dans l’habitacle. Une carte de paiement qui permettait à l’auteur présumé d’assurer plusieurs achats via la fonctionnalité sans contact, de l’ordre d’une vingtaine et d’une quarantaine d’euros, dans des petits commerces. Au cours des investigations un homme né en 1989 originaire de Maxéville était identifié grâce à ses empreintes digitales.

Le mode opératoire du mis en cause permettaient aux enquêteurs de faire le rapprochement avec un autre fait survenu, quelques mois plus tôt, entre le 24 et le 25 février 2020 rue Jacquinot à Nancy. Un vol « à la roulotte » similaire où une vitre était également cassée, permettant le vol d’un jeu à gratter gagnant d’une valeur de 10 euros ainsi qu’une paire de baskets. Là encore, le plus lourd préjudice pour la victime concernaient les dégradations commises s'élevant à plusieurs centaines d'euros. L’implication de l’auteur était démontrée par des traces ADN relevées dans le véhicule.

Des éléments qui permettaient aux policiers de venir rechercher le suspect à son domicile, mercredi 2 décembre au matin, afin de le conduire au commissariat central. Placé en garde à vue, l'auteur reconnaissait l’ensemble des faits. Relâché, il fera l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) ou plaider coupable le 28 octobre 2021 avec convocation par officier de police judiciaire (COPJ) devant le tribunal correctionnel.

Les peines encourues pour les auteurs de vols à la roulotte sont de 3 ans d'emprisonnement de de 45.000 euros d'amende. La peine maximale encourue est aggravée en fonction de la nature des circonstances aggravantes, lorsque le véhicule a été dégradé, la peine peut aller jusqu'à 5 ans de prison et 75.000 euros d'amende.

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31