janvier 21, 2021

Nancy : il menace de couper des têtes et de brûler un lycée, un jeune homme interpellé

Un homme a été interpellé dans l'après-midi du jeudi 26 novembre, il est suspecté d'avoir porté des coups sur l'un des élèves puis d'avoir proféré des menaces de mort envers les surveillants et les professeurs d'un lycée de Nancy.

Les faits se sont produits jeudi 26 novembre à Nancy. En raison d’un différend impliquant une lycéenne de 14 ans et un autre élève de 16 ans d’un lycée, la mère de la jeune fille et son frère se rendaient dans l’établissement scolaire afin d’obtenir des explications. Ils étaient reçus par la direction de l’établissement, mais ne semblaient pas satisfaits des échanges, souligne une source policière.

Guidé par sa colère, le jeune homme de 20 ans se mettait aussitôt en quête de retrouver dans l'établissement scolaire le jeune garçon de 16 ans impliqué dans ce différend. Après s'être fait désigné sa cible par d'autres élèves il aurait ensuite assené un coup de poing au lycéen qui se trouvait dans les toilettes. A la suite de quoi, il serait ressorti quelques minutes plus tard du lycée en proférant des menaces de mort et en manifestant son intention « de couper les têtes des surveillants et des professeurs » et « de mettre le feu à l’établissement ». 

La police était rapidement alertée des faits et les premières investigations du Groupe d’Appui Judiciaire (GAJ) permettaient de localiser le suspect. Celui-ci était interpellé par un équipage de la BAC et de la sûreté départementale aux alentours de 14 h à Essey-lès-Nancy. Placé en garde à vue, l’auteur a reconnu partiellement les faits, les menaces, mais nie avoir agressé le lycéen.

L’individu doit être déféré samedi matin en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). 

Les précisions du Procureur de la République

Dans un communiqué transmis samedi, François Pérain, procureur de la République de Nancy précise que les faits ont eu lieu au lycée Cyfflé de Nancy. Le mis en cause a poursuivi la victime dans les toilettes puis lui a asséné un coup de poing entrainant une ITT d'un jour. Concernant les menaces, elles ont été proférées à la suite de l'entretien avec la proviseure en ces termes « s'il arrive quelque chose à ma sœur, je vais couper la tête des surveillants, je vais couper la tête des professeurs, je vais foutre le feu au bahut ».

Selon le magistrat, le mis en cause, Monsieur Kamel M. a reconnu les faits. Il fera l'objet d'une CRPC avec défèrement ce samedi pour les infractions de menace de mort sur personne chargée d'une mission de service public et violences volontaires dans un établissement scolaire ayant entrainé une ITT inférieure à 8 jours. La peine proposée sera de 1 mois d'emprisonnement avec sursis probatoire intégral pendant 2 ans, avec obligation d'effectuer un travail d'intérêt général (105h), interdiction de paraître au lycée Cyfflé et interdiction d'entrer en contact avec les victimes. Kamel M, né en 2000 n'a jamais été condamné.

 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31