novembre 29, 2020

Frappé et laissé inconscient en pleine rue à Nancy : trois jeunes présentés devant la justice

Trois jeunes de 17 et 18 ans sont déférés, ce mardi 10 novembre, devant la justice pour avoir roué de coups et laissé inconscient, le 3 novembre dernier, un individu sur la voie publique à Nancy. C'est la mise en ligne d'une vidéo des faits qui a permis le début de l'enquête ainsi que l'identification des auteurs présumés.

Un déchaînement de violence. Roué de coups dans la rue et laissé inconscient, un homme sérieusement amoché au cours d'une agression n’avait même pas déposé plainte. Procédure peu courante, c’est une vidéo parvenue aux services de police qui déclenchait le début d’une enquête à la brigade des atteintes aux personnes de la Sûreté départementale. Les faits impliquant trois jeunes de 17 et 18 ans, s’inscrivant sur fond de violences gratuites, se sont produits à proximité du Clos de Médreville, rue de Laxou le 3 novembre aux alentours de 17 h . Patientant le retour de leur copain parti — sans attestation dérogatoire — rechercher des boissons dans un supermarché nancéien, deux jeunes rencontraient aux abord du parking un individu alcoolisé. À la suite de quelques échanges verbaux, l’un d'eux assenait un premier coup de poing en plein visage à la victime. La violence du choc faisait perdre une première fois connaissance à l’individu. Quelques minutes après, ce dernier se relevait, mais était à nouveau la cible d’un coup de poing qui le faisait chuter et provoquait une nouvelle perte de connaissance.

L'état de la victime n'apitoyait pas ses agresseurs, les coups continuaient de pleuvoir à son encontre. Le trio laissait finalement la victime complètement inconsciente sur la voie publique puis prenait la fuite. Les sapeurs-pompiers intervenaient, mais le blessé revenu à lui-même, un Nancéien de 30 ans, refusait d’être transporté aux urgences et ne déposait pas plainte. 

Les investigations lancées à partir d’une captation vidéo des faits et mise en ligne permettaient aux enquêteurs de la brigade des atteintes aux personnes de la Sûreté départementale d’identifier les trois protagonistes susceptibles d’être impliqués dans l’agression. À la vue des images issues de la vidéo, la victime déposait plainte  et ses agresseurs présumés étaient interpellés dans un foyer de Laxou, puis placés en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy. Au cours des interpellations, les policiers ont saisi un téléphone volé et ont retrouvé les images qui avaient été captées par les portables de deux des jeunes.

Les trois mis en cause, défavorablement connus des services de police, ont été déférés ce mardi 10 novembre. L'auteur principal, auteur présumé des coups de poing, était présenté cet après-midi à 14 h devant un juge pour enfants à Thionville (Moselle), il est poursuivi pour violences volontaires aggravées en réunion avec captation d’images. Le second devait être présenté à Verdun (Meuse), il est poursuivi pour avoir filmé, diffusé des images et d'avoir participé à l'agression en donnant des coups de pieds alors que la victime était inconsciente. Le troisième était présenté à Nancy, il est poursuivi pour non-assistance à personne en danger. 

Bons plans

Guardian Of Real Nancy-Ludres

"Ne Jouez plus aux jeux vidéo, Vivez-Les !!!!"

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30