août 12, 2020

Nancy : en semi-liberté, il est interpellé pour violences conjugales

Photo d'illustration / DR Photo d'illustration / DR
Faits divers. Suspecté de violences conjugales sur sa concubine, un homme de 27 ans a été interpellé mardi 7 avril 2020 à Nancy par un équipage de la brigade anti-criminalité. L'homme a reconnu partiellement les faits.

Coups de pieds, gifles, crachats... C’est aux alentours de 16 h 30, mardi 7 avril, qu’une femme âgée de 26 ans a alerté la police pour des faits de violences physiques et morales exercées à son encontre par son concubin. Un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) était envoyé à son domicile, rue René Cassin à Nancy, mais le mis en cause était déjà reparti. Finalement, l’homme âgé de 27 ans était interpellé sur ce même secteur vers 21 h 30.  

Défavorablement connu des services de police et de la justice, le conjoint sous le régime de la semi-liberté jusqu’au 16 avril, a été placé en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy. Face aux enquêteurs il a reconnu partiellement les faits. Il devrait être déféré jeudi matin au parquet de Nancy. La victime s'est vue prescrire 2 jours d'ITT.

 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties