août 12, 2020

Vandœuvre-lès-Nancy : suicide d'un salarié de l'hypermarché Leclerc, FO 54 dénonce "la pression managériale"

Avant l'ouverture de l'hypermarché Leclerc à Vandoeuvre-lès-Nancy, un salarié de Leclerc Vandoeuvre-lès-Nancy, délégué syndical FO, a mis fin à ses jours. Son syndicat FO 54 dénonce les pressions qu'ils subissaient sur son lieu de travail. 

C’est un acte tragique et désespéré celui d’un homme de 34 ans qui a mis fin à ses jours par arme feu ce samedi matin aux alentours de 5 h 30 sur son lieu de travail. Le syndicat FO 54 a réagi vivement à la suite du décès et pour cause, Maxime Chery, délégué syndicat FO, bien connu des militants n’entretenait pas de bonnes relations avec sa hiérarchie. Pire encore cette dernière est accusée d'avoir exercé « des pressions » des années durant sur le salarié. 

Dans un communiqué de presse, FO 54 affirme qu’elle mettra tout en oeuvre pour que les agissements de l’entreprise « ne restent pas impunis ». L’Union Départementale Force Ouvrière de Meurthe-et-Moselle juge « inadmissible qu’un de nos militants puisse se suicider à cause de la pression qu’il subissait quotidiennement depuis des années de la part de sa hiérarchie ». 

Sur la barrière de l’hypermarché fermé aujourd’hui, une délégation FO a accroché une banderole noire sur laquelle on pouvait lire « Leclerc assassin ». Au sol, des bougies et de nombreuses fleurs ont été déposées dans la matinée. 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties