novembre 30, 2022

Journées du Patrimoine dans le Grand Nancy : les lieux qui ouvrent leurs portes au public

By Rédaction : 22h50 septembre 15, 2022
Le Jardin botanique Jean-Marie Pelt / photo ici-c-nancy.fr Le Jardin botanique Jean-Marie Pelt / photo ici-c-nancy.fr
[Culture & Patrimoine] Organisées cette année sous le thème « Patrimoine Durable », les journées européennes du patrimoine se dérouleront ce week-end les 17 et 18 septembre 2022. L'occasion d'accéder à de nombreux lieux qui ouvriront gratuitement leurs portes au public. 

Les Journées du Patrimoine, c'est une occasion à ne pas manquer pour découvrir le patrimoine culturel de sa région. Musées gratuits, ouvertures exceptionnelles, visites guidées insolites. La Ville de Nancy et la Métropole du Grand Nancy feront résonner les 39e journées européennes du patrimoine, les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022. 

Plus d'une cinquantaine de rendez-vous gratuits et particulièrement diversifiés seront proposés aux visiteurs.

Villers-lès-Nancy

>> Au Jardin botanique Jean-Marie Pelt - 100, rue du Jardin botanique

Ça mousse au jardin botanique ! Le jardin botanique Jean-Marie Pelt va se faire mousser pendant les Journées européennes du patrimoine. Un programme d’animations originales autour des mousses est proposé, pour découvrir ces plantes étonnantes et peu connues :

- Qu’est-ce qu’une mousse ?

- La sphaigne : une mousse des tourbières aux pouvoirs super-absorbants

- Plantes qui moussent : saponaire et autres plantes à savon

- La mousse espagnole : une fausse mousse tropicale

Des ateliers seront aussi proposés :

La Terre plus de 4,5 milliards d’années d’histoire

Samedi de 14h à 18h Par Michel Champenois, ingénieur CNRS au CRPG (CNRS-Univ. Lorraine). Les temps de la disparition des dinosaures (65 millions d’années) nous paraissent bien lointains, l’époque de leur apparition (env. 245 millions d’années) encore plus éloignée. Pourtant à l’échelle de l’âge de la Terre, ce sont vraiment des périodes très récentes puisque 4,4 milliards d’années d’histoire les précédent … C’est ce qui sera présenté sur une grande frise des temps géologiques.

«Quand l’humain et les arbres s’entraident»

Par Jean-Pierre Jacquot, biologiste au laboratoire Interactions Arbres-Microorganismes - IAM (Université de Lorraine, INRAE) Causerie à 15h et à 16h D’un point de vue du génome la place de l’humain dans la nature n’a rien d’exceptionnel. Nous possédons 23 000 gènes alors que le peuplier en compte près de 40 000. Avançant dans sa carrière, le biologiste se pose des questions éthiques.»

> Dinosaures, l’évolution grandeur nature

Samedi et dimanche de 14h à 18h Visite libre de l'exposition temporaire Dans le contexte des changements climatiques et de l’érosion de la biodiversité, le jardin botanique a choisi d’aborder en 2022 le sujet de l’évolution, aussi bien végétale qu’animale. À l’heure de la sixième extinction de masse, le jardin botanique invite à (re) découvrir la grande Histoire de la Vie, pour mieux comprendre cette biodiversité dont nous faisons partie. Tout public

> Orchidées

Samedi et dimanche de 14h à 18h Visite libre de l'exposition temporaire Une exposition d'illustrations botaniques d'Aline Raynal-Roques, botaniste, chercheuse et professeur émérite du Muséum national d’Histoire naturelle. Les illustrations représentent les orchidées qu’elle a pu découvrir lors de ses recherches. Cette exposition est un hommage à son travail réalisé durant sa longue carrière. Tout public

> Pensée Mimétique

Samedi et dimanche de 14h à 18h Visite libre de l'exposition temporaire Avec ce titre un peu étrange nous avons demandé aux six étudiants participant de réfléchir à la notion de mimétisme en s'inspirant des plantes, de leurs morphologies et de leurs processus évolutifs. Chacun d’eux nous proposera sa vision originale du thème renvoyant à « la pensée mimétique ». Cette année l’exposition a lieu dans la chapelle du jardin botanique et nous portons une attention particulière à la scénographie des travaux. Nous privilégierons les notions d'installation et la variété des médiums et des techniques. Tout public

Jarville-la-Malgrange

>> Au Féru des Sciences - 1 avenue du Général de Gaulle

Après deux ans de travaux, le Musée de l’Histoire du fer est devenu le Féru des sciences. Des sciences, oui ! mais pas n’importe lesquelles. À l’inverse de nombreux musées, le Féru souhaite valoriser celles qui permettent de comprendre l’univers dans son fonctionnement et son évolution : les sciences physiques. Il était important pour la Métropole du Grand Nancy, aujourd’hui propriétaire des lieux, de perpétuer la mémoire du fer, tout en inscrivant ce musée de France dans les attentes du public du XXIe siècle qui peut, non seulement découvrir, mais également participer dans les salles réaménagées du Féru des sciences... Dans ce musée, pas de théorie, souvent peu accessible, mais au contraire l’envie de comprendre le quotidien : jouer aux petites voitures pour appréhender les frottements, découvrir le mouvement pendulaire en faisant tomber des billes, se servir du théorème de Thalès pour mesurer des flèches… Prendre son temps pour expérimenter, réfléchir, comprendre et enfin voir le monde autrement.

> Nom de code : ADN

Samedi 17 et dimanche 18 septembre à 10h, 10h45, 11h30, 15h, 15h45, 16h30, 17h15 Le Féru des sciences fête les Journées européennes du Patrimoine à travers une animation gratuite sur le parcours de Rosalind Elsie Franklin et son rôle capital dans les recherches sur l’ADN. L’ADN… Cette grande molécule dont on entend souvent parler a posé de nombreuses questions aux scientifiques au fil du temps : où la trouver ? Quel est son rôle ? De quoi est-elle composée ? Puis est arrivée Rosalind Elsie Franklin, qui a fourni un travail de grande haleine pour le progrès scientifique… sans pour autant être remerciée à sa juste valeur. Venez découvrir son parcours et son travail tout en tentant d’extraire votre ADN à l’aide d’une technique que vous pouvez refaire chez vous. Durée : 30 minutes Public ados et adultes

> Les Rencontres imprévues

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022 de 14h à 17h En préambule de la Nuit européenne des chercheurs, le public fera la connaissance d’un chercheur au détour d’un objet, d’un spécimen, d’une œuvre d’art qui résonne avec ses travaux. Au Féru des sciences, venez à la rencontre de Sylvia Lasala, chercheuse en énergétique au LRGP (Laboratoire Réactions et Génie des Procédés), qui travaille sur le rendement des machines thermiques. Tout public

> Film documentaire : "De sueur et d'acier"

Samedi 17 septembre - 11h00 Réalisé à la demande d'anciens sidérurgistes, ce film présente de manière didactique le processus de fabrication de l’acier et s’appuie sur les expériences vécues par 16 témoins. Ce documentaire, voulu comme un témoignage mémoriel après la disparition des usines, retrace ainsi la chaîne de production de l’acier en reprenant les fonctions de chaque métier. Tout public

> Visites guidées à la découverte du fer

Samedi 17 et dimanche 18 septembre à 10h15, 11h15, 14h15, 15h15, 16h15, 17h15 Le parcours invite à la découverte du fer à travers la présentation d’œuvres, de maquettes, de photographies et d’illustrations scientifiques. De son extraction à sa transformation, des méthodes artisanales au passage à l'ère industrielle, sans oublier la dimension sociale de la sidérurgie en Lorraine, le public comprendra toute l'évolution scientifique et technique autour du fer. Tout public, à partir de 8 ans

Laneuveville-devant-Nancy

>> Au Château de Montaigu : 167, rue Lucien Galtier, Laneuveville-devant-Nancy

> Parcours commenté - Bienvenue chez Édouard Salin

Samedi 17 et dimanche 18 septembre à 10h15, 11h15, 14h15, 15h15, 16h15 Le public est invité à venir explorer la demeure de prestige des Salin en suivant un parcours commenté. Une plongée intime dans cette Maison des Illustres et dans la passion des arts décoratifs de ses propriétaires. Situé au cœur du Domaine de Montaigu et jouxtant le Musée de l’Histoire du fer, le Château de Montaigu est une demeure datant du XVIIIe siècle, remaniée aux XIXe et XXe siècles. Ses derniers propriétaires, Édouard & Suzanne Salin, y ont vécu de 1920 à 1970. Avec l’aide du décorateur Adrien Karbowsky, ils en ont fait l’écrin de leur collection exceptionnelle d’objets d’art, tableaux, sculptures, instruments de musique et mobiliers. Edouard Salin y a conservé et valorisé ses découvertes archéologiques issues de ses fouilles de sites mérovingiens. Cette maison d’un érudit, à la fois maître de forges, archéologue et collectionneur, a obtenu le label « Maisons des illustres ».

 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim