mai 22, 2022

EN IMAGES. "Le Grand Détournement", nouvelle expo de la Galerie Poirel à Nancy

Culture. Une cinquantaine de projets choisis dans la collection du Centre national des arts plastiques sont présentés actuellement à la Galerie Poirel dans une mise en scène conçue par le designer et co-commissaire David des Moutis. Après l'exposition Zones de confort en 2015, Le Grand Détournement second volet de la collaboration entre le Centre national des arts plastiques et la Ville de Nancy propose un autre regard sur les objets qui nous entourent.
GP17-18
Le Grand Détournement à la Galerie Poirel - crédit photo ici c nancy fr

Du 3 juin 2017 au 29 octobre 2017, la Galerie Poirel fait voyager ses visiteurs à travers une nouvelle exposition intitulée Le Grand Détournement. Une invitation à découvrir des objets affranchis des standards et codes de l'industrie à travers un autre regard issu de l'imagination de designers. 

Dans une déambulation au cours de laquelle le visiteur interagit avec l'exposition grâce à des miroirs diffractant l'espace, une cinquantaine de projets choisis dans la collection du Centre national des arts plastiques se dévoilent dans une mise en scène conçue par le designer et co-commissaire David des Moutis avec Juliette Pollet. Des pièces étonnantes comme le luminaire en verre soufflé  "Spiral" de Pieke Bergmans dans lequel la lumière se mélange avec le gaz argon ou encore à travers la draisienne de Samuel Bernier conçue avec deux exemplaires du tabouret Frosta de la marque Ikea.

  • Chaise Lovers's de Nacho Carbonell

    Chaise Lovers's de Nacho Carbonell

    Conçue en fer et papier recyclée par l'artiste Nacho Carbonell. Elle représente pour le designer, une double assise qui offre un refuge dans un monde où l'individu est submergé par la saturation d'informations. Faire usage du papier recyclé est pour lui une façon de reprendre, littéralement, la main.

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Chaise

    Chaise "Sculpt Black Dining" de Maarten Baas

    En métal et finition époxy 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Chauffeuse

    Chauffeuse "Knotted Chair" de Marcel Wanders (1996)

    Structure en aramide, fibres de carbone et résine époxy. Le procédé de fabrication associe matériaux de pointe et le macramé. 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Panneaux

    Panneaux "Vermicelles" de Clémence Seilles (2016)

    Des panneaux métalliques conçu par usinage avec découpe numérique. Vermicelles vient customiser les murs. Le motif rappelleun détournement des classiques vermiculures.

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Tabourets

    Tabourets "Stitching Concrete" de Florian Schmid (2011)

    Structure en Concrete Canvas, ces tabourets sont conçus dans une toile flexible doublée de PVC, rendue rigide par une impregnation de ciment. La pièce est mise en forme et séchée dans un moule en bois. 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Fauteuil

    Fauteuil "Poly" de Max Lamb

    En polystyrène et résine polymère. 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Guéridon

    Guéridon "Plain Clay Side Table" de Maarten Baas (2011)

    Structure métallique recouverte d'argile synthétique teintée dans la masse.

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Bureau

    Bureau "Untitled TBWA" de Gaetano Pesce (1994)

    Structure en acier, plateau en résine polyuréthane polychrome et roulettes en plastique. 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • La commode

    La commode "Chest of drawers-You Can't Lay Down your Memory"

    Une commode plutôt périlleuse issue d'un empilement de tiroirs de récupérations maintenus par une grande sangle de déménagements. 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Draisienne de Samuel Bernier, Andreas Bhend / Anonyme

    Draisienne de Samuel Bernier, Andreas Bhend / Anonyme

    Tabourets en bois Frosta de la marque Ikea et pièces plastiques imprimées en 3D. La draisienne est réalisée à partir de deux exemplaires du tabouret Frosta, un standard de la marque Ikea. 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Chaise

    Chaise "Sedia" de Enzo Mari

    En 1974, Enzo Mari fournit aux visiteurs de la Galleria Milano les plans de montage des meubles exposés. La "Sedia" de Enzo Mari est issue de la collection "Autoprogrettazione", une collection perçue comme le projet qui a ouvert la voie au DIY (Do it Yourself). 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Espace de travail, de conférences

    Espace de travail, de conférences

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • "Le Grand Détournement" à la Galerie Poirel

     

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr
  • Casiers

    Casiers "Split Box Shelves" de Peter Marigold

    La forme de chaque casier est caractérisée par un rondin dont le diamètre a été coupé en quatre pour élaborer les angles.

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Tabouret

    Tabouret "Keel" de Oscar Narud et tapis de Mai-Thu Perret

    Tabouret en pin d'Oregon et fonte de Oscar Narud et tapis de Mai-Thu Perret en laine et teintures naturelles.

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • La chauffeuse

    La chauffeuse "Aluminium Gradient" de Joris Laarman

    Conception en frittage de poudre d'aluminium. 

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Seau, centre de table, corbeilles de Delo Lindo

    Seau, centre de table, corbeilles de Delo Lindo

    Composés en coupes de tuyaux PVC de différents diamètres.

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

  • Les tabourets

    Les tabourets "Gravity" de Jolan Van Der Wiel

    Un plastique chargé de limaille de fer.

    crédit photo CS ici-c-nancy.fr

    Le Grand Détournement. Artisanat, bricolage, fait main, DIY (Do It Yourself), custom, craft… ces dernières années, le travail de nombreux designers contemporains revendique ou se réfère à des pratiques manuelles, éloignées d’une définition normative du design. Ils s’approprient des usages, des process et des matériaux traditionnels, high-tech ou surprenants, pour donner forme à des objets singuliers, détachés des diktats du standard et des contraintes de l’édition commerciale. Les nouveaux modes de production et de circulations des images et des formes contribuent à ouvrir le champ à ce « grand détournement ». Clin d’œil au film de Michel Hazanavicius et au Mode d’emploi du détournement de Guy Debord et Gil J. Wolman, la nouvelle exposition de la Galerie Poirel invite les visiteurs à rencontrer les designers au travail, à découvrir les processus de création et de production, et pourquoi pas, à répondre à l’invitation d’Enzo Mari ou des 5.5 designers, pour réaliser leur propre « cuisine d’objets » …

    Pièces de : 5.5 designers, Tomàs Alonso, François Azambourg, Maarten Baas, Pieke Bergmans, Samuel Bernier & Andreas Bhend, François Brument, Nacho Carbonnel, Julien Carretero, Matali Crasset, Delo Lindo, David Dubois, Jérôme Dumetz, Elise Gabriel, Laureline Galliot, Martino Gamper, Hella Jongerius, Max Lamb, Régis Mayot, Enzo Mari, Peter Marigold, Christien Meindertsma, Oscar Narud, Gaetano Pesce, Mai-Thu Perret, Tejo Remy, SANKS, Brynjar Sigurdarson, Florian Schmid, Clémence Seilles, Ettore Sottsass, UNFOLD, El Ultimo Grito, Jolan Van Der Wiel, Olivier Van Herpt, Emilie Voirin, Marcel Wanders.

    Ici-c-Nancy TV

    Retrouvez-nous sur Facebook

    L'agenda des sorties

    Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim