En Vidéo. La Métropole du Grand Nancy devient actionnaire majoritaire de Nancy Thermal

Sur le volet économique, Nancy Thermal entre dans une nouvelle étape dans la concrétisation du projet. Dans le cadre du protocole de médiation entre la Métropole et les opposants au projet et d'une délibération votée au conseil métropolitain, la Métropole du Grand Nancy devient majoritaire de la nouvelle Société d'économie mixte locale (SEML). 

lentille camera ICNEn Vidéo. François Werner, premier vice-président délégué à l’attractivité, au développement économique, au tourisme et à Nancy Thermal. Bernard Riac, Président de Valvital, Compagnie européenne des bains. 

Bien-être, forme, détente et santé, Nancy Thermal ouvrira ses portes au printemps 2023. Avant son ouverture et dans le cadre du protocole de médiation validé en juin 2022 -un processus demandé par la cour administrative d’appel de Nancy à l'issue de la résiliation du contrat de concession au projet thermal- deux points ont été débattus ce jeudi 15 décembre 2022 au conseil métropolitain.

Ainsi, Nancy Thermal voit évoluer sa Société par Actions Simplifiées (SAS) en une Société d'Économie Mixte Locale (SEML), partagée en trois actionnaires. Laquelle sera majoritairement détenue avec 85 % du capital par la Métropole du Grand Nancy en lieu et place de Bouygues Bâtiment Nord Est et CEP Co-investissement Fund (OMNES). Au côté de la Métropole, deux autres actionnaires entrent au capital : la caisse des Dépôts à hauteur de 10%  et la Société ValVital, exploitant du futur centre, à hauteur de 5%. 

Des retombées économiques qui pourraient être intéressantes pour la Métropole. "En devenant actionnaire majoritaire, c'est un nouveau modèle économique qui se crée, la Métropole récupèrera les dividentes sur l'exploitation du Grand Nancy Thermal si les budgets prévisionnels se réalisent, bien entendu, si c'est le cas, c'est plus de 107 millions d'euros qui sont prévus au terme de la concession pour la Métropole", souligne Estelle Mercier adjointe au maire de Nancy. 

Les tarifs "Piscine" de Nancy Thermal alignés à ceux des autres piscines de l'Aquapôle

Le protocole de médiation prévoyait la modification du contrat de concession par un avenant intégrant notamment des adaptations tarifaires pour les Grands Nancéiens et des adaptations des conditions d'accès à la piscine ronde. 

La délibération adoptée ce jeudi après-midi en conseil métropolitain intègre l'indexation pour les Grands Nancéiens des tarifs de l'Espace Aquasport de Nancy Thermal sur ceux de l'Aquapôle  et l'accès à la piscine ronde, désormais située dans le Spa Thermal, à ces mêmes tarifs, mais sur des créneaux spécifiques. La mesure concerne également les tarifs "enfants" et "ados" lors des vacances scolaires, respectivement à 1€ et 2€. Pour les résidents de la Métropole, un abonnement annuel mixte, permettant l'accès à Nancy Thermal et aux établissements de l'Aquapôle métropolitain sera créé.

Les tarifs de l'Aquapôle déjà adaptés pour les demandeurs d'emplois et les personnes relevant des minima sociaux et ceux attribués aux seniors relevant du minimum vieillesse et les étudiants, seront également en vigueur dans l'espace Aquasports de Nancy Thermal. Les personnes en situation de handicap bénéficieront comme pour l'Aquapôle d'un accès gratuit à l'espace Aquasports de Nancy Thermal. 

"Je veux saluer l'état d'esprit de la médiation qui a permis de déboucher à cette journée, du 15 décembre, en temps et en heure, d'organiser la passation de relais entre Bouygues et Valvital qui a permis de donner à la Métropole un intérêt majeur au plan politique et financier et surtout qui permis de traduire en acte un des engagements, celui de permettre aux habitants du Grand Nancy d'accéder à l'établissement sur la partie aqualudique à des tarifs équivalents à ceux des autres piscines de l'Aquapôle". "Ce n'était pas le moindre des défis, nous les avons relevés et je remercie l'état d'esprit des requérants ", a déclaré aujourd'hui Mathieu Klein, maire de Nancy et président de la Métropole du Grand Nancy.