Situation sanitaire en Meurthe-et-Moselle : la CGT Santé dépose plainte pour "mise en danger de la vie d'autrui"

Photo d'archives - crédit ici-c-nancy.fr Photo d'archives - crédit ici-c-nancy.fr
La CGT Santé et Action Sociale de Meurthe-et-Moselle révèle avoir adressé une plainte, il y a quelques jours, contre X au procureur de la République pour "mise en danger d'autrui". 

La CGT Santé et Action Sociale de Meurthe-et-Moselle a déposé une plainte contre X pour «  mise en danger de la vie d'autrui » dans un courrier rédigé le 14 octobre 2022 et adressé au procureur de la République de Nancy. « Les secteurs de la santé, de la protection de l'enfance, du handicap et du grand âge connaissent une situation sans précédent mortifère pour les usagers et les salariés », écrit le Secrétaire USD CGT Santé et Action Sociale 54, Emmanuel Flachat, mandaté par le CE de l'USD 54. 

« Aujourd'hui nous sommes arrivés au bout des moyens mis à notre disposition sur le champs du dialogue social et redoutons le pire car dans nos structures, nous n'avons plus la capacité à éviter les drames » poursuit la lettre qui attire l'attention sur une série de situations affectant depuis des mois les professionnels de santé tels que les postes vacants au sein de structures de Meurthe-et-Moselle, des décès considérés « suspects » dans un EHPAD de Meurthe-et-Moselle ou encore le nombre des lits fermés dans le département engendrant « déprogrammation, retards de diagnostics et de prise en charge ! ». 

« Nous ne sommes plus en mesure de prendre en charge la population dans des conditions acceptables. Les mesures annoncées par le gouvernement ne sont toujours pas à la hauteur des enjeux et des besoins ! », explique un communiqué syndical.