Nancy accueille les premières assises droit et cybersécurité

La cité ducale accueille les premières assises droit et cybersécurité, le 4 juillet prochain. Une rencontre interdisciplinaire qui permettra un regard et des réflexions sur le développement de l’intelligence artificielle ou encore le domaine des cyberattaques, devenues l’une des préoccupations majeures de cette dernière décennie. 

Le Loria (Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications – CNRS, Inria, Université de Lorraine, CentraleSupélec Metz) et la Faculté de droit de Nancy (Université de Lorraine) organisent, dans quelques jours, les premières Assises universitaires droit et cybersécurité. Les grands acteurs académiques et professionnels de la sécurité informatique et du droit se réuniront au Centre de Congrès Prouvé de Nancy le lundi 4 juillet 2022.

Cette rencontre interdisciplinaire sera l’occasion de faire le point, tant juridique qu’informatique, sur des questions fondamentales au cœur des sociétés et du débat citoyen, comme la démocratie et les libertés individuelles. Les intervenants interrogeront également le développement de l’intelligence artificielle, dont l’encadrement est discuté au niveau européen, et des cyberattaques, devenues l’une des préoccupations majeures des instances étatiques, des entreprises, des établissements hospitaliers, des collectivités et de la vie quotidienne des Français. Ces problématiques seront débattues par des experts nationaux et européens lors de tables-rondes, d’échanges avec les participants et d’un forum professionnel, informe l'Université de Lorraine dans un communiqué.

Au cœur du débat démocratique, les chercheurs et les praticiens de la CNIL et de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) mettront en perspective des sujets de société tels que le vote électronique, la cybersurveillance, la reconnaissance faciale ou encore les attaques informatiques.

« À l’heure où beaucoup de collectivités sont vulnérables et où villes, hôpitaux, entreprises sont les cibles de cyberattaques, une réflexion brassant toutes les disciplines est nécessaire pour anticiper celles-ci et apporter de meilleures réponses prenant en compte tous les aspects et pas seulement le volet technique », précise Jean-Yves Marion, directeur du Loria.

« Ces assises sont inédites car elles rassembleront pour la première fois juristes, laboratoires de recherche et entreprises, avec des intervenants de premier plan au niveau national et européen. Outre l’expertise en cybersécurité, c’est une véritable réflexion sociétale qui sera au cœur des débats, ouverts à toutes et tous. », s’enthousiasme Marc Burg, préfet et professeur associé à l’Université de Lorraine, responsable du diplôme universitaire sécurité intérieure.

Les invités interviendront également lors d’ateliers et mini tables-rondes, notamment Jean-Martin Jaspers, préfet et délégué ministériel à l’intelligence artificielle, Nicolas Guidoux, sous-directeur adjoint de la lutte contre la cybercriminalité à la DCPJ (Direction Centrale de la Police Judiciaire) et le Général de division Marc Boget, commandant de la gendarmerie dans le cyberespace.

La conférence d’ouverture de ces assises sera donnée par Gérald Bronner, sociologue, membre de l’Institut de médecine, de l’Institut des technologies et de l’Institut universitaire de France et président de la commission « Les Lumières à l’ère du numérique », qui vient de remettre son rapport sur ces questions au président de la République.

Enfin, de nombreuses entreprises exposeront leurs technologies de cybersécurité lors d’un forum : Cyber-Detect, Cybi, Orange, aux côtés des partenaires institutionnels de l’évènement, notamment la gendarmerie nationale, la police nationale, l’ANSSI, la Région Grand Est et la métropole du Grand Nancy.