Nancy : nuit d'hôtel payée avec des chèques volés, les policiers les attendent au réveil

Photo d'illustration Photo d'illustration
Faits divers. Après s’être fait remarquer par des dégradations assez bruyantes dans un appart-hôtel cossu de Nancy, deux individus ont été placés en garde à vue. Malheureusement pour eux, ils avaient, aussi, régler leur note avec des chèques vacances volés... 

Ils voulaient profiter de leur soirée, ils ont prolongé leur matinée dans les geôles ... Les faits se sont produits lundi 12 octobre à Nancy centre. Ce matin-là, vers 2h30, la police est alertée par le veilleur de nuit d’un appart-hôtel du comportement de deux clients bruyants qui auraient provoqué des dégradations. Ces derniers, qui avaient perdu leur pass, se sont vus reprocher d’avoir détérioré la porte de l’hôtel, ouvert un extincteur ou encore d'avoir déclenché l’alarme incendie. Ils sont ensuite retournés dans leur chambre pour tomber dans les bras de Morphée.

Une patrouille dépêchée sur les lieux constatait les dégradations commises et découvrait au passage que les individus, deux hommes, avaient réglé leur chambre avec des chèques vacances... volés. Les mis en cause étaient identifiés.

C'est un équipage du Groupe d’Appui Judiciaire (GAJ) qui allait à la rencontre des deux clients au petit matin. Les deux hommes, âgés d'une vingtaine d'années, étaient interpellés en possession d’autres chèques-vacances et de chèques-restaurants volés. Les deux comparses, connus des services de police, étaient placés en garde à vue à l’hôtel de police. L’un a reconnu les vols de chèques qu'il se serait procuré, dit-il, en clenchant les portes de véhicules par le biais de « vols d’opportunité ». Le second, les dégradations.

Les deux mis en cause ont été remis en liberté et feront l’objet d’une convocation en justice par officier de police judiciaire (COPJ) en avril 2021.