La Ville de Nancy va créer des îlots de fraîcheur urbains dans ses écoles publiques

Photo d'illustration Photo d'illustration
Pour mieux vivre les coups de chauds et les forts épisodes de chaleurs, la ville de Nancy engage un programme de transformation d'une quarantaine de cours d’écoles sur la période 2021-2025. 

Nancy prend sa part dans la transition écologique. Dans le cadre d’un partenariat avec la Métropole du Grand Nancy et l’Agence de l’Eau Rhin Meuse, la Ville de Nancy engagera bientôt un programme de transformation de ses cours d’écoles sur la période 2021-2025. Le projet particulièrement innovant concernera les écoles publiques propriétés de la Ville de Nancy et intègrera une série de travaux pour notamment végétaliser les sites et recycler les eaux de pluie. 

« Pour s’adapter au changement climatique, il faut que Nancy puisse proposer des lieux de rafraîchissement aux habitants, dans toute la ville, notamment lors des périodes de canicule. L’objectif de la Ville de Nancy est que demain, ces cours d’écoles deviennent des îlots de fraîcheur urbains, plus végétalisés, qui offriront de l’ombrage et une pause fraîche et tranquille au cours de printemps de plus en plus chauds. Les habitants du quartier pourront profiter de ces espaces végétalisés de proximité en cas de forte chaleur puisque les cours d’école seront ouvertes lors des vacances scolaires ou pendant le week-end aux citoyens. Ce besoin a été exacerbé lors du confinement », explique Isabelle Lucas, Première adjointe déléguée à l’urbanisme écologique, au logement, à l’autonomie énergétique et alimentaire, et au plan climat.  

La désimperméabilisation des sols permettra l’infiltration des eaux pluviales dans les couches profondes et leur écoulement vers les nappes phréatiques.  « Dans la mesure du possible, les écoulements des eaux de toiture des bâtiments scolaires seront également modifiés pour atteindre soit des infiltrations directes des eaux, soit une récupération dans des citernes de rétention. L’eau recyclée servira à l’arrosage manuel ou automatique des espaces végétalisés et au nettoyage des espaces extérieurs dans l’enceinte scolaire. Cette action participera aussi à un désengorgement des réseaux d’assainissement et des stations d’épuration des eaux usées », détaille dans son projet la Ville de Nancy.

Dans le cadre de ce programme, ce sont 40 cours d’écoles nancéiennes qui seront transformées sur la période 2021-2025, indique la Ville de Nancy. Une équipe pluridisciplinaire (concertations, paysages, études) sera recrutée et une étude déterminera les cours d’école à transformer en priorité.

« Nous dialoguons aujourd’hui avec les directeurs d’école pour voir comment nous pouvons transformer la cour de leur école en un îlot de fraîcheur. Ce programme a également une dimension pédagogique : les élèves seront sensibilisés à la préservation de la biodiversité, des ressources en eau et des ressources naturelles énergétiques », souligne Isabelle Lucas.

Pour réaliser ce programme, la Ville de Nancy pourra compter sur le soutien financier de l'Agence de l’Eau Rhin Meuse dans le cadre du Plan d’Accélération Eau 2021 et de la Métropole du Grand Nancy, détentrice de la compétence en eau et en assainissement qui apportera son soutien financier aux études et aux travaux. La Ville de Nancy sollicitera également le soutien financier de l’État au titre du plan de relance 2020.