Nancy : un policier se suicide à l'hôtel de police

Photo d'archives - ICN.fr Photo d'archives - ICN.fr
Un policier s'est donné la mort jeudi 2 juillet dans les locaux du commissariat central de Nancy. Les motifs du passage à l'acte sont inconnus.

Un policier, brigadier-chef,  âgé de 49 ans s'est suicidé avec son arme de service au commissariat central de Nancy, a-t-on appris de sources concordantes. Les faits ont eu lieu ce jeudi matin dans la salle d'armurerie où sont déposés les armes des policiers. Ludovic D a été découvert mort, son arme à proximité, vers 09h45 par deux collègues de la Police Aux Frontières qui venaient déposer leurs armes de service.

Le policier, papa d'une fille, était récemment affecté au SDRT après une carrière dans les brigades motorisées. Le procureur de la République François Pérain annonce avoir saisi le SRPJ  de NANCY pour diligenter une procédure de recherche des causes de la mort.  Selon le magistrat " les différents écrits qu'il a laissés dans son bureau ne font pas référence explicitement à ses conditions de travail. Il existe même un bref mot dans lequel il rend hommage à sa hiérarchie."