Vidéo. Municipales : Mathieu Klein veut créer un conseil stratégique et un fonds Made In Nancy

Mathieu Klein entouré d'Estelle Mercier et Franck Muratet Mathieu Klein entouré d'Estelle Mercier et Franck Muratet
Mathieu Klein a présenté ce lundi son programme économique avec la création notamment d’un fonds Made in Nancy

 

=> Interview de Franck Muratet qui nous explique le conseil d’orientation stratégique économique et le fonds Made in Nancy

Mathieu Klein poursuit sa campagne très médiatique avec un nouveau point presse ce lundi pour présenter son programme économique assisté de Franck Muratet, numéro trois de sa liste et chef d’entreprise. L’objectif du président du conseil départemental en forme de tacle pour Laurent Hénart « est de remettre Nancy sur la carte de France et d’Europe .» Et pour ce faire « il faut chasser en meute, l’absence d’unité entre élus et décideurs économiques disqualifie notre territoire vis-à-vis notamment de l’Etat par exemple sur l’A 31 et le contournement du Grand Nancy. » Pour renouer le dialogue avec le monde de l’entreprise Mathieu Klein souhaite créer un conseil stratégique économique « qui se réunira une fois par trimestre et composé d’une vingtaine de personnes représentatives du monde économique de Nancy » précise Franck Muratet. 

L’équipe de Nancy en Grand se donne également pour objectif « de profiter pleinement du positionnement géographique de Nancy » et « refusant que Nancy soit un cul-de-sac » Mathieu Klein répète son souhait que soit réalisée « la mise à 2x3 fois de l’A31 autour du Grand Nancy » sans oublier le ferroviaire et la connexion de la cité ducale sans détour avec le sud de la France ou encore un réseau de mobilité efficace au sein de la Métropole et le bassin nancéien. Le candidat à la mairie de Nancy envisage également profiter de la proximité avec le Luxembourg  « le Grand Nancy se trouve dans le périmètre d’attractivité de la métropole du Luxembourg »  tout en « devenant un acteur majeur du sillon lorrain que Nancy a abandonné » estime Mathieu Klein.

Afin de profiter pleinement de la ville étudiante qu'est Nancy, le candidat propose la création « d’un parcours intégré de l’étudiant pour favoriser leur insertion dans l’économie locale » et ainsi éviter l'exode à l’issue des études. Mathieu Klein veut également « aider les entreprises à grandir et à rester sur notre territoire, pour cela il faut être accueillant et bienveillant, accompagner l’entreprise par exemple au niveau foncier. » Toujours dans l’idée d’accompagner, il sera crée le fonds Made in Nancy « un fonds d’investissement de 50 M€ pour aider les TPE à passer le cap de la maturité après 3 ans d’existence » en coopération avec les banques, les acteurs privés et sous le contrôle de l’autorité des marchés financiers. 

Mathieu Klein souhaite enfin une diversification des zones économiques et ainsi réinvestir les friches urbaines de St Julien, l’hôpital central, redynamiser le centre-ville nancéien avec une politique de différenciation, d’animation et d’adaptation aux nouveaux modes d’achat. Enfin,  le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle annonce vouloir soutenir « la recherche et à l’innovation des laboratoires de l’Université de Lorraine : Pôle Matériaux (Bois), Numérique (French tech), Santé (Nancy Intelligence Artificielle). »