juillet 23, 2021

Budget participatif : à Nancy, un nouveau marché bio et local et un distributeur de protections hygiéniques

NANCY. Deux projets, retenus parmi les propositions citoyennes et inscrits au budget participatif, se concrétisent dès cette semaine à Nancy. Pour commencer, la création d'un marché bio et local et l'installation d'un premier distributeur de protections hygiéniques pour lutter contre la précarité menstruelle...

Dès le début du mandat de Mathieu Klein, l’équipe municipale avait fait le choix d’engager un budget participatif en réservant une enveloppe de 800 000 euros dans le budget d’investissement de la ville dès 2021. Le projet avait rencontré un grand succès avec plus de 400 propositions déposées. Soumis aux votes des habitants, 40 ont été soumis aux votes des habitants au cours du printemps, du lundi 15 mars au lundi 22 mars. 25 projets ont été retenus. Lors d’un point d’étape sur le budget participatif, la municipalité de Nancy a annoncé ce mercredi matin, la concrétisation dès cette semaine de deux premiers projets. Les autres suivront ces prochaines semaines ou mois comme l’aménagement de la place Carnot durant l’été en lien avec la programmation estivale, une zone de rafraichissement sur la zone Beauregard et des projets de végétalisation de la ville .

« Il y a une convergence avec les attentes des citoyens et les attentes et projets portés par l’équipe municipale », souligne Bora Yilmaz, Adjoint aux services aux habitants et à la vie des quartiers.

Un distributeur pour lutter contre la précarité menstruelle

Le premier budget a été consacré à un projet s’inscrivant dans l’action sociale avec l’installation d’un distributeur pour lutter contre la précarité menstruelle. « Le coût des produits hygiéniques enferme en effet certaines femmes, aux budgets les plus serrés, dans une précarité menstruelle, avec pour conséquences une exclusion de la société, et pour celle qui suivent encore des études, un décrochage scolaire ou universitaire », souligne la municipalité. 

« C’est un sujet tabou, fortement invisibilisé dans nos sociétés, qui répond à un problème de santé publique », estime Lauranne Witt, Conseillère déléguée à l’égalité Femmes/Hommes et chargée de la lutte contre les violences faites aux femmes. De son côté, Muriel Colombo, Adjointe déléguée à la cohésion sociale, aux nouvelles solidarités, aux aînés et à l’autonomie s’est dite « très heureuse » que cette première action puisse voir le jour et a annoncé la mise en place  au cours de l'année de deux autres distributeurs au sein de la ville. 

Le premier distributeur a été installé dans le hall du Centre communal d'action sociale (CCAS) au 5 rue Léopold Lallement dans l’attente de son inauguration ce jeudi et intègrera des protections périodiques bio en libre-service avec l’enjeu d’un retour d’expériences. L’installation sera dotée dans un premier temps pour l'usage de 200 utilisatrices. 

Un nouveau marché bio et local

Autre projet à sortir de terre, celui d’un nouveau marché « bio et local », porté par les associations Bio Grand Est et plébiscité par les habitants lors des suffrages. 

Il ne s’agira pas d’un nouveau marché municipal, mais d’un marché soutenu par la municipalité qui apporte sa contribution au travers d’investissements nécessaires à l’installation. Le marché se situera sur la hall de l’Octroi et proposera « un large choix de produits locaux et bio de façon à apporter des offres de produits complètes aux habitants du quartier, mais aussi des autres Nancéiens », indique Chloé Blandin, Conseillère en charge de l’autonomie alimentaire et aux circuits courts à la ville de Nancy.  

Le marché sera ouvert chaque vendredi de 16 h à 20 h, l’inauguration se déroulera ce vendredi 4 juin 2021. 

Les producteurs présents à "L'autre marché":

Riotte Sauvage - Installée dans la Meuse depuis 2018, Pauline Varnier cultive et récolte dans la nature une grande diversité de plantes aromatiques et médicinales.  Elle propose des produits bio et locaux : des tisanes, du pesto, des huiles et vinaigres aromatisés, des aromates ainsi que des cosmétiques fabriqués à partir de ses cueillettes et des produits issus des ruches de son jardin.

Elle sera à l'Autre Marché tous les premiers vendredis de chaque mois. 

• Mirabio est une ferme créée en 2014 sur le territoire des Côtes de Meuse. Elle exploite une soixantaine d'hectares d'arbres fruitiers en agriculture biologique. Elle travaille avec des apporteurs de fruits, propriétaires d'anciens vergers familiaux sollicités pour les aider à réhabiliter leurs terres, les accompagner dans une certification biologique progressive et valoriser leurs petites récoltes. Cette initiative tend à préserver le paysage unique des Côtes de Meuse, tout en y recréant de l'activité et de l'emploi.

• Nathalie et Julien Baccus élèvent une cinquantaine de chèvres de race alpine en agriculture biologique à Mignéville (54). Le lait est transformé sur place en différents fromages, frais, demi sec, sec, aromatisés par diverses épices et aromates. Des crèmes desserts, yaourts, et savons complètent la gamme. 

• L'Envol du pissenlit

Karelle Arnould est installée à Moyen (54) près de Lunéville. Elle cultive et récolte des plantes aromatiques et médicinales, en prenant soin de préserver les ressources naturelles. Les plantes sauvages ou cultivées sont soigneusement cueillies à la main, puis très rapidement transformées et conditionnées afin de conserver toutes leurs vertus et propriétés aromatiques.

Elle propose des produits bien-être, tisanes ou huiles de soins, ainsi que des agréments pour la cuisine : aromates, sels et huiles aux herbes, pestos sirops. Les ingrédients utilisés pour les préparations sont en priorité locaux : Huile végétale d’Ormes et ville, sel d’Einville à l’ancienne...
Elle a obtenu en 2021 la mention Simples, garant d’une production de plantes de qualité.
Elle sera sur le marché le quatrième vendredi de chaque mois. 

• La ferme du Berger, à Nancois-le-Grand (55), est une exploitation en polyculture-élevage conduite en agriculture biologique avec un atelier de production de viande ovine et un atelier de transformation des céréales : pains au levain, brioche, farines, flocons d'avoine, biscuits… Les productions de l’atelier de transformation sont vendues en direct.

• GAEC de l'Aval - Trois frères sont installés sur l'exploitation à Nonhigny (54). Depuis plus de 10 ans, ils se sont lancés dans la vente directe de viande bovine en créant leur propre laboratoire de découpe et de transformation. Ils élèvent trois races différentes : la Blonde d'Aquitaine, la Limousine et l'Aubrac. La qualité de leur viande repose sur l'alimentation des animaux, essentiellement de l'herbe et des céréales produits sur la ferme, en bio depuis 2016. 

• La ferme du Val St Martin est installée à Thuilley-aux-Groseilles (54). Exploitants depuis 2005, en agriculture biologique depuis 2008, les exploitants élèvent des volailles, des porcs et des agneaux et cultivent 50 hectares de fourrages et de céréales pour les animaux. Ils commercialisent uniquement en circuit court, proposant à la vente différentes volailles (poulets, pintades, chapons, dinde, coq et poularde) entière ou à la découpe en fonctions des saisons, du porc et de l'agneau à la découpe en morceaux ou transformé.

• Pierre Luxembourger, maraicher, est installé sur la commune de Flavigny-sur-Moselle depuis 2018. Il cultive 2 hectares, certifié en Agriculture Biologique depuis le début.
Il sera présent chaque vendredi.

• La ferme de la Petite Seille est passée en Agriculture Biologique en 2000, avec un cheptel de 85 vaches laitières de races prim'holstein et montbéliardes et 205 hectares d'herbe et de céréales. En 2012 pour son installation Etienne Baland a décidé de se diversifier en proposant des produits laitiers. Il crée un laboratoire 6 rue du château à Arraye. En 2018, la production augmente et la gamme se diversifie : yaourts aux fruits et natures, crèmes dessert, crème, beurre, fromage blanc, faisselle, lait pasteurisé en bouteille, petit fromage frais, brousse, fromage à tartiner et prochainement fromages affinés (tomes, camembert)

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties