janvier 27, 2022

Coupe Davis Nancy: La France peut toujours y croire

Nancy- Le duo Lodra-Benneteau a battu le double allemand cet après-midi dans une salle en délire, la France reste en course….
benneteau-double
photo Pierre Rolin

Après un vendredi noir pour l'équipe de France avec les défaites de Benneteau et Tsonga, la paire Llodra-Benneteau devait l'emporter pour rester en vie dans ce quart de final.

 Devant prés de 6000 spectateurs parmi lesquels Laurent Hénart, qui deviendra demain le nouveau maire de Nancy, les Français débutaient parfaitement cette rencontre primordiale en breackant le premier service de la paire allemande. À 4-1, la paire française efficace notamment au service se voyait offrir deux balles de break avant de concrétiser à la troisième pour prendre le large dans cette première manche remportée en moins de 30 minutes sur le score sans appel de 6-1.  

 La deuxième manche fut nettement plus disputée avec des Allemands plus performants dans tous les domaines. Un set durant lequel l'allemand Begemann se tordait le genou avant de s'écrouler au sol, l'occasion pour le public de se montrer fair-play en encourageant le joueur allemand à se relever, ce qu'il réussissait à faire après quelques manipulations. Sans doute encore un peu gêné, Begemann se faisait breaker sur son service avant de répondre avec son coéquipier Kamke de la même manière sur le service de Benneteau, les Français ayant sauvé deux balles de debreak avant de craquer sur la troisième suite à une mésentente (5-5). La paire française avait de nouveau l'occasion de faire un break, mais les bleus gâchaient les trois occasions offertes par les allemands. Le deuxième set se jouait donc sur la manche décisive gagnée par le duo Llodra-Benneteau (7-5).

Dans le troisième set, à 3-2, les Français ne convertissaient pas deux balles de break, au contraire des allemands, qui après avoir gâché trois opportunités ne laissent pas filer l'occasion sur la quatrième (3-4). Sur le jeu suivant, Llodra et Benneteau ne concrétisaient pas deux balles de debreak, laissant l'Allemagne prendre le large (5-3) pour finalement remporter le troisième set 6-4 alors que la France avait une nouvelle fois gâché deux opportunités de prendre le service du duo germanique. Le duo français visiblement perturbé par la perte de ce set rentrait difficilement dans la quatrième manche se faisant breaker sur son premier service mais aidé par un public chaud bouillant, les Français allaient inscrire six points d'affilée pour d'abord debreaker puis passer devant dans un palais des sports Jean Weille en feu. (4-3). Sur le jeu suivant, les Français ont eu plusieurs occasions de prendre le service de la paire allemande, mais cette dernière parvenait à résister à la révolte bleue tout comme sur son service à 5-4 pour la France en sauvant une balle de match. Mais ce n'était que partie remise à 6-5, la Français prenait le service du duo allemand pour l'emporter trois sets à 1 (6-1, 7-6, 4-6, 7-5). Avec un public aussi chaud, l'équipe de France pourra compter demain sur un soutien de poids pour tenter de se qualifier pour les demi-finales. 

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties