avril 17, 2021

Vidéo. ASNL : ce qu'il faut retenir de la première de Gauthier Ganaye

Gauthier Ganaye a tenu sa première conférence de presse ce lundi en tant que président de l’AS Nancy Lorraine durant laquelle il a tenu à mesurer ses propos

Comme prévu, le nouveau président de l’ASNL, Gauthier Ganaye s’est présenté devant la presse ce lundi en fin de journée quelques minutes avant le couvre-feu. Opération séduction oblige, il a rencontré d’abord les groupes de supporters avant de se présenter devant les médias locaux, une façon de leur montrer qu’ils font partie intégrante du club et qu’il compte sur eux dès que la situation sanitaire permettra de redonner au stade Marcel Picot des couleurs et de l’ambiance. 

Face à la presse, Gauthier Ganaye, détendu et souriant, a débuté en rendant hommage à Jacques Rousselot qui sera célébré au stade Marcel Picot comme il se doit dès que la situation sanitaire le permettra. Le président de l’ASNL a présenté les investisseurs qui ont racheté le club rouge et blanc, des couleurs que le nouvel homme fort n’a pas souhaité endosser au moment de présenter le projet des nouveaux propriétaires. Pas de promesse ou ambition folle du style « la ligue des champions dans les trois ans » , non Gauthier Ganaye s’est montré plutôt mesuré, « assurer le maintien en Ligue 2 », « La Ligue 1 à moyen terme », « une équipe compétitive pour jouer le haut de tableau de L2 » dès la saison prochaine plutôt que d’aborder jouer la montée. Concernant le mercato, là non plus pas d’enflammade, celui est également président du club d’Ostende a tenu d’abord à rappeler les restrictions actuelles de la DNCG et n’a pas souhaité faire l’inventaire des postes ciblés durant ce mois de janvier « je n’aime pas en parler sinon ça va faire beaucoup sonner mon portable. » 

Jean-Louis Garcia confirmé

Au sujet du coach, le successeur de Jacques Rousselot a confirmé Jean-Louis Garcia « si j’avais décidé de le virer, je l’aurais déjà fait. » Certes,  mais il serait sans doute bon pour l’entraîneur nancéien de prendre quelques points durant cette semaine à deux matchs pour envisager l’avenir plus sereinement. Concernant l’organigramme du club , il est clairement en stand-by « certainement que des personnes nous rejoindront et d’autres vont peut-être nous quitter » . Par ailleurs, le stade Marcel Picot, dont certains potentiels acheteurs du club lorgnaient la propriété, ne figure pas dans les dépenses futures des nouveaux propriétaires « nous préférons dépenser pour l’équipe, car c’est là que nous devons être performant. » 

Place maintenant aux choses sérieuses. Le mois de janvier et le mercato vont être scrutés de près par les amoureux de l’ASNL. Il s’agira de la première épreuve de Gauthier Ganaye, une épreuve qu’il est interdit de louper, car c’est le maintien de Nancy en Ligue 2 qui est en jeu et donc le projet des nouveaux propriétaires dont l’ambition n’est certainement pas de jouer le haut de tableau en National la saison prochaine...

 

Bons plans

Ici-c-Nancy TV

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30