Grand Nancy : la police met au jour un trafic d'héroïne

NANCY. Plusieurs individus ont été placés en garde à vue le week-end dernier à Nancy, ils sont suspectés d’être impliqués dans un trafic de stupéfiants dans l’agglomération nancéienne. Au total 552 g d’héroïne et 35 000 € en espèces ont été saisis. 

Police4creditDGPNSicop

Les faits remontent au samedi 27 juin à Jarville-la-Malgrange, ce jour-là rue de la République, une patrouille de la Brigade Anti-criminalité (BAC) effectuait le contrôle d’un véhicule considéré comme suspect. Une opération positive puisque les policiers découvraient que le conducteur était en possession de 2,79 g d’héroïne alors que 70 g d’héroïne étaient trouvés sur le passager ainsi qu'une somme de 700 euros en liquide. L’enquête était alors confiée à la brigade des stupéfiants de la Sureté départementale qui poursuivaient les investigations. 

Deux autres gardes à vue étaient effectuées le dimanche suite à une perquisition effectuée chez l’un des mis en cause qui permettait aux policiers de mettre la main sur 552 g d’héroïne d'une valeur marchande d’environ 20 000 euros, mais également de 35 000 euros en espèce, nous a-t-on précisé. Les principaux suspects ont reconnu les faits de trafic et ont admis être consommateurs. La compagne du principal mise en cause et également consommatrice de stupéfiants chez laquelle l’argent et la drogue ont été retrouvés, a nié toute implication, elle a été remise en liberté tout en étant poursuivie par voie d'ordonnance pénale. Les trois autres individus âgés de 35, 33 et 29 ans dont deux Vosgiens devaient être présentés mardi matin au parquet en vue d’une comparution immédiate.