Le Syndicat FO dénonce une « Agression de trop » au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville

Nancy. Le syndicat local pénitentiaire Force Ouvrière (SLP FO) de Nancy exige « un retour à la discipline » après l’agression d’un surveillant survenue ce dimanche
Surveillant.Prison
photo d'illustration Enap / Justice

Une nouvelle agression survenue ce dimanche 17 mai 2015 aux alentours de 7 h 50 au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville a fait bondir le syndicat SLP FO de Nancy qui à faire part de ses inquiétudes dans un communiqué destiné à la direction de la prison quant aux conditions de travail des surveillants de prison. Les faits dénoncés sont relatés par le syndicat qui révèle qu’un détenu multirécidiviste déjà connu pour des agressions sur le personnel devait ce matin-là quitter le quartier disciplinaire pour retourner sur son bâtiment, lorsque celui-ci frappait au visage un agent du quartier disciplinaire lui occasionnant une fissure au nez ainsi qu’une dent de cassée. Autre victime collatérale du détenu, un surveillant qui procédait à la maîtrise du trublion et se blessait d’une entorse au poignet en pleine intervention. 

Dans ce même communiqué daté du lendemain des faits, le syndicat dénonce « une politique disciplinaire laxiste » et d’exhorter les membres de la direction de la prison à mettre en oeuvre « le retour de la discipline au sein de (l') établissement » pour ne pas s'exposer « à la colère et à la détermination du personnel Nancéien ».