Tags racistes sur une mosquée à Vandoeuvre-lès-Nancy : trois jeunes interpellés

Trois individus ont été interpellés puis placés en garde à vue après des tags sur une mosquée de Vandoeuvre-lès-Nancy.

Hotelpolice

Trois individus âgés d’une vingtaine d’années ont été interpellés au lendemain des tags tracés à la peinture rouge découverts sur une mosquée de Vandœuvre-lès-Nancy puis placés en garde à vue à Nancy. Pour l’heure, ils sont sérieusement soupçonnés d'être les auteurs des croix gammées ainsi que des paroles racistes. Cet après-midi, les jeunes individus étaient encore en garde à vue à l’hôtel de Police de Nancy, a-t-on appris, de source policière sans plus de détail. L’enquête est confiée à la direction départementale de la sécurité publique de Meurthe-et-Moselle.

Depuis les attentats du 7 et du 9 janvier 2015,  l’Observatoire National contre l’Islamophobie n’a de cesse de dénoncer une augmentation des actes anti-musulmans, le 19 janvier 2015 Abdallah ZEKRI, Président de l’Observatoire National contre l’Islamophobie dénonçait déjà dans un communiqué « sur les murs des mosquées des tags et slogans racistes inscrits par des nazillons en mal d’identité ».