Un Vosgien assassiné à Madagascar

Philippe Bertrand avait quitté la commune de Raves (Vosges) pour commencer une nouvelle vie à Madagascar. Après des mois de silence, ses proches ont découvert que ce dernier avait été tué dans des conditions particulièrement sordides. 
Madagascar
Google maps

Originaire de la commune de Raves dans les Vosges, Philippe Bertrand avait vendu tout ce qu’il possédait pour vivre à Madagascar après une rencontre amoureuse sur internet avec celle qui deviendra rapidement sa femme. Sans le savoir, cette rencontre allait le mener à sa perte c’est ce qu’à découvert ses proches inquiets depuis plusieurs mois de ne plus avoir de ses nouvelles en se rendant sur l'île début mars. Intrigués, ils ont réclamé qu’une enquête soit menée, une enquête qui allait conclure sur la mort tragique du vosgien.

Selon le quotidien, L’Express de Madagascar, le crime a été commis dans la nuit du 23 au 24 décembre dans la villa du Français à Morondava Antehiroka. Drogué, étranglé et achevé à coups de marteau en pleine tempe, il est incinéré le lendemain de son assassinat dans sa propriété. Selon le quotidien, ses bourreaux ont ensuite transporté ses cendres dans une brouette pour les jeter dans un canal d’évacuation d’eau usée à 400 mètres de son foyer. Dix suspects ont été arrêtés dont la femme du défunt et ont été inculpées pour assassinat, soustraction de corps et association de malfaiteurs.