Grand Nancy : l'ADN permet de retrouver le cambrioleur

Nancy. Un jeune cambrioleur présumé âgé de 18 ans a été interpellé et placé en garde à vue par la police de Nancy
PoliceBrassard
photo d'illustration - DGPN

La brigade criminelle a élucidé cette semaine quatre vols par effraction commis sur l’agglomération nancéienne, trois  à Saulxures et Tomblaine et un à Toul entre novembre 2014 et janvier 2015. Ce sont les résultats d’analyses ADN sur un objet oublié par un cambrioleur sur les lieux d’un de ses méfaits qui ont permis à l’enquête de connaitre son dénouement.

L’homme avait forcé une fenêtre d’un pavillon et avait laissé ses empreintes sur un tournevis, objet qu’il avait oublié dans la précipitation alors que le propriétaire revenait sur les lieux. Interpellé puis placé en garde à vue ce jeudi, il a nié les faits malgré des preuves accablantes. Selon la police, lors d’une perquisition au domicile du mis en cause « plusieurs téléphones portables qui proviennent de ces vols par effraction », mais également des montres et des parfums issus des cambriolages ont été découverts. Le jeune homme, un ressortissant albanais de 18 ans et demi était déféré ce vendredi à 16 h au parquet en vue d’une comparution immédiate lundi.