Nancy : surpris dans son intimité, un détenu du Centre pénitentiaire frappe le surveillant

Faits divers. Un surveillant du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville a été roué de coups par un détenu surpris dans son intimité au parloir de la prison, a-t-on appris de source policière.
prison.nancy
Photo d'archive www ici-c-nancy.fr

Les faits remontent au 14 janvier, alors qu’un individu détenu à la prison de Nancy-Maxéville s’entretenait au parloir avec sa petite amie, il était surpris par un gardien dans son intimité en train de « tripoter le sexe » de sa petite amie. Le détenu était aussitôt rappelé à l'ordre engageant un vif échange entre les deux hommes. Après des insultes proférées envers le surveillant, le détenu rouait de coups sa victime. 

Extrait de la prison pour être placé en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy, l’homme âgé de 20 ans, connu des services de police pour des faits de violence, n’a pas reconnu les faits, il devrait être présenté ce vendredi 23 janvier lors d’une comparution immédiate. Le surveillant agressé a reçu un jour d’ITT.