Grand Nancy : des coups de barres de fer pour avoir voulu défendre une amie

GRAND NANCY. Deux individus ont été placés en garde à vue pour avoir frappé une jeune fille de 19 ans ainsi qu’un ami à elle venu pour la secourir...
PoliceBrassard
photo d'illustration DGPN

Quarante-cinq jours d’ITT, 17 points de suture et un bras cassé, c’est le lourd tribut qu’a payé un jeune homme âgé de 21 ans de Saint-Nicolas-de-Port pour avoir secouru une amie ! Les faits se sont déroulés le 19 janvier vers 3 h 30, avenue Paul Déroulède à Laxou. Ce soir-là, deux individus se sont rendus en véhicule, devant le domicile d’une cousine de l’ex-petite amie de l’un des deux comparses. La rencontre n’a rien d’une visite de courtoisie, toujours dans le véhicule, l’un d’eux fait parvenir un SMS à son ex, officiellement pour « qu’elle descende venir leur parler ». Cette dernière les a rejoints, mais la discussion a tourné court, dans la voiture elle est frappée et doit crier pour qu’un ami, présent à son appartement lui vienne en aide. Ce dernier, originaire de Saint-Nicolas-de-Port se fait aussitôt violemment frappé avec une barre de fer, mais aussi de coups de pieds et coups de poing. Son certificat médical mentionnera 45 jours d'ITT.

Présentés en comparution immédiate

Finalement, c’est un autre ami sorti de l’appartement qui a mis en fuite l’individu. Selon la police, le mobile de la jalousie ne fait aucun doute, l’auteur présumé des coups est l’ex-petit ami de cette jeune fille, il est également connu des services de police pour des faits de récidives avec violence. Âgés de 19 ans et 20 ans (pour son comparse, inconnu des services de police) ont été interpellés et placés en garde à vue à l'hôtel de Police de Nancy. Ils étaient présentés ce mercredi en comparution immédiate. L’ex-copine âgée de 19 ans et domiciliée à Vandoeuvre a déposé plainte.