Nancy : week-end marqué par de nombreuses dégradations

Nancy- De nombreux véhicules et du mobilier urbain ont été dégradés ces derniers jours dans le Grand Nancy a-t-on appris de source policière.

Degradation-Vehicule-crédit-ICICNANCY
crédit photo ©ICI C NANCY 

Les premiers jours des vacances de Noël ont été marqués par de nombreuses dégradations dans le Grand Nancy. De Nancy à Heillecourt en passant par Villers-lès-Nancy ou Saint-Max, plus de vingt véhicules ont été dégradés, ainsi que du mobilier urbain et des vitres d'un collège. La police a procédé à plusieurs interpellations et plusieurs individus ont été placés en garde à vue à l'hôtel de Police du boulevard Lobau à Nancy.

Vingt véhicules dégradés à Nancy

Dimanche 21 décembre vers 16h30 rue de Laxou à Nancy, la police a procédé à quatre interpellations suite à la dégradation de 16 véhicules, rétroviseurs arrachés et essuie-glaces endommagés, entre la place des Ducs de Bar et la rue de Laxou. Les quatre jeunes hommes âgés de 18 et 19 ans, alcoolisés au moment des faits, ont été placés en garde à vue. Si un individu a été relâché sans poursuite, les trois autres seront convoqués ultérieurement le temps pour les enquêteurs de la brigade des violences urbaines de récupérer toutes les plaintes. Pour l'instant, seules quatre victimes sont venues déposer plainte. Samedi, toujours à Nancy, quatre véhicules ont été dégradés avenue du XXe Corps et une voiture a été victime d'une tentative de vol, mais aucune interpellation n'a eu lieu pour ces faits. 

Des dégradations également à Saint-Max, Heillecourt et Villers-lès-Nancy

Des dégradations ont également été commises dans plusieurs communes du Grand Nancy. À Heillecourt, dans la nuit de samedi à dimanche, huit jeunes de 16 à 17 ans ont commis des dégradations sur un abris-bus provisoire avant de lancer des morceaux de béton dans les vitres du collège Montaigu. Ils ont été interpellés par une patrouille de la Bac qui effectuait une surveillance des zones pavillonnaires dans le cadre du plan anti-cambriolage. Les individus originaires de Heillecourt et de Laneuveville n'ont pas été placés en garde à vue, ils seront convoqués ultérieurement par la Police.

Dimanche à Saint-Max, un jeune homme de 20 ans a été placé en garde à vue, il est suspecté d'avoir dégradé quatre véhicules en tentant de les dérober rue de Lorraine à Saint-Max. Enfin à Villers-lès-Nancy, ce lundi matin vers 1h15 rue Victor Grignard à Villers-lès-Nancy, deux jeunes majeurs alcoolisés ont été surpris par la BAC alors qu'il venait de dégrader un véhicule, casser un abris-bus et arracher le rétroviseur d'un camion. Ces deux individus originaires de Vandoeuvre seront également convoqués prochainement par la Police.