Nancy : Deux « justiciers » se font rouer de coups

Nancy. Trois individus ont été interpellés et placés en garde à vue pour violences volontaires en réunion suite à des faits commis sur deux jeunes hommes en novembre dans les rues de Nancy.
police
photo d'illustration - crédit DDSP

Les faits remontent à la soirée du 22 novembre vers 4 heures du matin, deux jeunes gens qui se promenaient en ville sont tombés nez à nez avec un groupe de trois individus qui perturbaient un groupe de jeunes filles. Pour leur venir en aide, ces deux personnes sont intervenues pour s’entretenir avec les perturbateurs permettant aux jeunes filles de repartir tranquillement. A la suite de cet échange, les groupes sont repartis pour se croiser quelques rues plus loin, à proximité d'un bar situé rue Guerrier de Dumast où les deux jeunes « justiciers » ont alors observé ce même groupe reproduire les mêmes faits avec d'autres jeunes filles. Cette fois-ci, les coups succèdent aux paroles et les « justiciers » sont blessés par les trois jeunes.

Après un dépôt de plainte des deux jeunes hommes à Nancy, les enquêteurs de la brigade des violences urbaines ont réussi à identifier les présumés agresseurs grâce aux images enregistrées par les caméras de surveillance de la ville. Ces derniers, deux jeunes majeurs et un mineur, alcoolisés lors de cette soirée, ont été placés en garde à vue début de semaine à l’hôtel de police de Nancy où ils ont reconnu les faits, nous a indiqué ce jeudi la police. Les trois jeunes hommes devront répondre prochainement de leurs actes devant le tribunal correctionnel de Nancy.