Nancy: huit personnes en garde à vue après les coups de feu rue Georges Chepfer

Nancy- huit personnes ont été placées en garde à vue aujourd'hui à l'hôtel de Police de Nancy après la blessure par balle d'un homme de 21 ans.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi vers 00h15, rue Georges Chepfer à Nancy. Un homme de 21 ans a été blessé par arme à feu à l'avant-bras droit, le projectile ayant été tiré d'un véhicule. C'est le frère de la victime qui l'a transporté à l'hôpital central qui a prévenu la Police. Les jours du jeune homme ne sont pas en danger, il s'est vu remettre un certificat médical mentionnant trois jours d'ITT.

Quelques heures plus tard, une patrouille de police tombait nez à nez avec le véhicule incriminé à proximité du lieu des faits. Le conducteur du véhicule refusait d'obtempérer et tentait de semer les policiers qui retrouvaient sa trace rue de la République à Jarville-la-Malgrange où un policier faisait usage de son arme pour se défendre face au véhicule qui fonçait droit sur lui. Le fonctionnaire, qui a été obligé de se dégager pour ne pas être percuté, n'a pas été blessé. Vers 05h30, le véhicule en question était retrouvé sur la commune de Jarville-la-Malgrange.

L'enquête menée par la brigade criminelle de la sûreté départementale s'est accélérée dans la matinée puisque trois personnes, proches du titulaire de la carte grise de la voiture, ont été interpellées et placées en garde à vue suivies en fin de matinée par cinq autres individus tous nés entre 1987 et 1991. Les enquêteurs ont effectué ce matin une perquisition qui s'est avérée infructueuse. Selon une source proche de l'enquête, il pourrait s'agir d'un règlement de compte lié au trafic de stupéfiants.