Nancy : faux travaux et vraie escroquerie

FAITS DIVERS. Un individu est suspecté d’avoir abusé de sept personnes en leur promettant de réaliser des travaux d’entretien sur leurs toitures entre août et octobre dernier dans quatre communes du Grand Nancy. Placé en garde à vue cette semaine à l’hôtel de police de Nancy, l’homme a nié les faits. 
PoliceBrassard
photo d'illustration - crédit DGPN Sicop

Le dernier fait remonte au 14 octobre dernier, se faisant passer pour ouvrier, un Nancéien de 28 ans domicilié sur le Plateau de Haye proposait ses services à des retraités. Après un rapide tour des lieux des habitations, ce dernier, très courtois, expliquait à ses victimes la nécessité de nettoyer les chenaux ou encore l’émergence d’arbustes qui poussaient sur la toiture. Ensuite, le suspect conduisait ses victimes au distributeur afin de retirer de l’argent en espèces. Deux vols de bijoux ont également été mentionnés. Selon la police qui a auditionné les victimes, le préjudice s’élèverait à près de 4000 euros. Le faux ouvrier a ainsi œuvré entre août et octobre à Laxou (trois faits), à Nancy (deux faits) , Saint-Max (un fait) et à Vandœuvre-lès-Nancy (un fait) abusant à chaque fois de la confiance de ses victimes âgées entre 53 et 90 ans et principalement 73 et 90 ans. 

L’homme s’est présenté au commissariat

Se sachant recherché par la police, le présumé escroc s’est présenté mercredi au commissariat de police de Nancy. Âgé de 28 ans et originaire du plateau de Haye, l’homme a été entendu pour abus de confiance dans le cadre des sept faits reprochés. Défavorablement connu des services de police ce dernier a nié les faits. Il a été présenté vendredi au parquet en vue d’une comparution immédiate.