Achat de bébé à Nancy : le couple obtient un droit d'hébergement

Un couple de gens du voyage originaire de Lorraine a obtenu fin août un droit d’hébergement d’un bébé que les services sociaux leur avait retiré. Explication ? L’enfant n’avait pas été adopté légalement, il avait été « acheté ».
TGI
photo d'archive - www ici c nancy fr

En mal d’enfant, un couple de gens du voyage originaire du Pays-Haut (Meurthe-et-Moselle) s’était rapproché d’un réseau qui les avait mis en contact avec une femme de nationalité roumaine dont le souhait était d'abandonner son enfant. Ce qui fut fait, le couple se voyant confier le bébé peu après sa naissance en mai 2013 à Marseille en échange de plusieurs milliers d’euros. Un an plus tard, lors d’une opération de gendarmerie, le couple de 27 et 26 ans était interpellé et l’enfant, en bonne santé, était confié aux services sociaux dans une pouponnière de Nancy.  Pour le bon équilibre de l’enfant qui réclamait ses parents, un droit de visite était dans un premier temps accordé en juillet aux « parents adoptifs » puis un droit d’hébergement long leur était accordé dicté par une décision de justice.

L’avocate du couple, Me Caroline Depretz entend à présent lancer des démarches pour que le couple puisse adopter régulièrement l’enfant.