Meuse : le tir de prélèvement autorisé contre le loup

Nancy et région. Après une nouvelle attaque du Loup dans la Meuse, la préfète Isabelle Dilhac a autorisé dès ce mercredi, le tir de prélèvement du canidé, une décision qui constitue le dernier palier de l'arrêté du 15 mai 2013.
loup en meuse credits oncfs-dir ne-sd55
crédit photo ONCFS-DIR NE-SD55 / www ici c nancy fr

Suite à une nouvelle attaque du loup dans la nuit du 26 au 27 août 2014 à proximité immédiate des habitations d'un village meusien, la préfecture de la Meuse passe à l'étape suivante dans la continuité des dispositions déjà prises depuis le début des attaques du loup en Meuse. La mise en oeuvre des mesures progressives permettant d'assurer la protection des troupeaux, prévues dans l'arrêté du 15 mai 2013, et notamment les dispositions complémentaires accordées le 20 août dernier n'ont pas porté leurs fruits, "le loup continue à attaquer les troupeaux" a expliqué aujourd'hui la Préfecture de la Meuse dans un communiqué. La préfète Isabelle Dilhac a donc décidé d'autoriser dès ce jour, le tir de prélèvement, qui constitue le dernier palier de l'arrêté du 15 mai 2013.

L'attaque du loup dans la nuit du 26 au 27 août 2014 en Meuse constitue la 34ème attaque portant à 137 le nombre de victimes (1 bovin et 136 ovins) depuis octobre 2013.