Nouvelle attaque mortelle du loup dans la Meuse

Nancy et région. Malgré sa plus grande discrétion, le loup poursuit ses attaques dans le département meusien. Dans la nuit de dimanche à lundi, l’animal a éventré un veau qui avait tout juste quelques jours.
loup en meuse credits oncfs-dir ne-sd55
Le loup dans la Meuse photographié le 17 avril dernier par l'ONCFS - crédit photo ONCFS-DIR NE-SD55 - Nancy et région

Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi dans le parc d’une exploitation agricole situé à Courcelles-sur-Aire dans la Meuse. Avant l'aube, le prédateur tant décrié par les éleveurs s’est approché de l’enclos où étaient parqués les bovins. Âgé de seulement deux jours, un veau d’une cinquantaine de kilos a été une proie facile pour le canidé. Le bovin a été égorgé et éventré, son dos et une partie de la cuisse dévorés par le loup. La mère du veau, blessée à une patte ainsi qu’au-dessus du mufle, a également subi les foudres du canidé après avoir probalement défendu son petit. 

Le prédateur, qui sévit depuis le mois d’octobre 2013 dans le département de la Meuse aurait déjà tué plus de 70 ovins et fait une cinquantaine de blessés.