Contresens sur l'A31 près de Nancy : il voulait faire la "une" des journaux

Nancy- Les enquêteurs ont maintenant la certitude que le conducteur du véhicule qui circulait à contresens sur l'A31 dimanche matin voulait mettre fin à ses jours...
autoroute
photo d'illustration - crédit www ici c nancy fr

L' enquête des CRS du Détachement Autoroutier Alsace-Lorraine de Champigneulles est pratiquement terminée et les policiers sont maintenant convaincus que la personne décédée, qui circulait dimanche matin à contresens de circulation sur l'A31, avait prémédité son geste. En effet, Arnaud Legros, 38 ans, après une dispute avec son amie, a envoyé des SMS à cette dernière lui indiquant notamment qu'il ferait la « une » des journaux a-t-on appris de source policière. Les enquêteurs ont donc désormais « la quasi-certitude » que la victime avait décidé de mettre fin à ses jours en circulant à contresens sur l'autoroute.

Par ailleurs, même si les résultats définitifs ne sont pas encore parvenus aux enquêteurs, il est établi que Arnaud Legros avait consommé de l’alcool avant de commettre son geste, les prélèvements sanguins devraient faire apparaître un taux important selon une source proche de l’enquête. Concernant les victimes, occupants de trois véhicules percutés par la voiture circulant à contresens, trois personnes sont toujours hospitalisées sous surveillance au CHU de Nancy, une enfant souffre d’une fracture du fémur et deux adultes présentant des lésions internes, leur pronostic vital n’est pas engagé.