Contresens sur l'A31 près de Nancy : la thèse de l'acte désespéré

Faits divers. Après la mort du conducteur d'un véhicule circulant à contresens de circulation sur l'A31, la thèse du suicide est privilégiée.
autoroutenancy
photo d'illustration

 

 

Les faits s'étaient déroulés ce matin, vers 5 h 30 sur l'A31, dans le sens Metz vers Nancy à hauteur de Custines. Une voiture qui s'était engagée à contresens de circulation sur l'A31 avait percuté trois autres véhicules, immatriculés aux Pays-Bas et en Belgique, qui venaient en face. Le bilan était lourd, le conducteur du véhicule qui circulait à contresens, Arnaud Legros âgé de 38 ans, était décédé sur place tandis que 10 blessés étaient à déplorer dont 3 graves parmi lesquels un enfant de 4 ans. Selon L'Est Républicain, les enquêteurs du détachement autoroutier Alsace-Lorraine de Champigneulles privilégient l’hypothèse d’un acte désespéré au volant à la suite d’un différend conjugal.