Une trentenaire disparue à Nancy, le concubin mis en examen

Une jeune femme de 34 ans n'a pas donné signe de vie à ses proches depuis dimanche, le concubin a été placé en garde à vue et présenté hier au parquet de Nancy.
Hotelpolice
photo d'archives - crédit www ici c nancy fr

Les proches sont inquiets et sans nouvelle de Julie, une trentenaire nancéienne sans histoire, infirmière de métier. Une disparition, soudaine et inhabituelle survenue ce dimanche. Premier signe d'alerte, la jeune maman n'était pas venue rechercher sa fille de 4 ans gardée chez un proche de la famille avant de ne pas se présenter sur son lieu de travail lundi matin. Les enquêteurs ont mis en place un important travail de police technique et scientifique afin de rechercher toute trace d'ADN suspecte dans l'appartement du couple. Il semblerait que ces investigations aient permis aux enquêteurs de privilégier la piste de l'homicide. 

Lundi, le concubin était placé en garde à vue, mais selon une source proche de l'enquête ses explications restent floues quant à la disparition de sa partenaire. L'homme âgé de 36 ans a été présenté mercredi en fin de journée au parquet de Nancy puis à un juge d'instruction. Une information judiciaire a été ouverte pour « homicide volontaire par concubin », le concubin a été mis en examen puis placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Nancy-Maxéville.