Meurtre de Anaïs Marcelli : le père veut rouvrir l'enquête

Faits Divers. Plus de vingt après le meurtre de la petite Anaïs Marcelli, une écolière de 10 ans disparue à la sortie de son école à Mulhouse et dont le corps a été retrouvé dans les Vosges, son père demande la réouverture de l'instruction.
anais.Marcelli
Anaïs Marcelli était signalée disparue à la sortie de son école le 14 janvier - photo DR

Les faits datent du 14 janvier 1991, Anaïs Marcelli était signalée disparue à la sortie de son école, ce n'est que trois mois plus tard, le 21 avril 1991 que son corps était découvert par un randonneur sur une route de la RN66 dans les Vosges, au sommet du col de Bussang. L'enfant n'avait pas subi de sévices sexuels, mais était morte asphyxiée, par strangulation.

L'enquête piétinera pendant des années, un des membres de la famille d'Anais sera longtemps suspecté au début de l'enquête, la piste sera finalement abandonnée et les deux premières instructions se solderont par des non-lieux, en 1997 puis en 2002 après la mort d'un autre suspect aux Pays-Bas. Selon le quotidien l'Est Républicain, l'avocat du père d’Anaïs, Me Thierry Moser, a déposé une demande de réouverture de l’instruction. « D’après lui, certains éléments nouveaux seraient en mesure d’incriminer davantage le proche inquiété lors de l’enquête initiale » rapporte L'Est RépublicainSelon l'avocat interrogé par le quotidien « il existe encore une chance d’élucider cette affaire »