Nancy : séquestrée, battue et violée à son domicile

Une quadragénaire a été séquestrée et agressée sexuellement jeudi 20 mars à son domicile par un individu. Son agresseur présumé a été placé en garde à vue puis placé en détention provisoire.

Hotelpolice

Les faits se sont déroulés dans un appartement du quartier du Haut-du-lièvre à Nancy, jeudi 20 mars dernier. Ce soir-là, vers 23 heures, une femme de 42 ans a ouvert son appartement à un homme qui frappait à sa porte dont elle ne connaissait que le prénom. Une fois entré, l'individu n'a pas perdu de temps et a roué la quadragénaire de coups de pieds et de coups de poing. L'homme ne s'est pas arrêté pas là et sous la menace d'un couteau a exigé d'elle « des faveurs sexuelles » nous a indiqué mercredi la police. Sous la menace de l'arme, la victime était alors contrainte à un rapport sexuel.

Un voisin met un terme au supplice de la victime

Alerté par les cris de détresse de la femme, un voisin contactait les secours réussissant à mettre en fuite l'individu. La victime s'est alors réfugiée dans les communs de l'immeuble pour être quelques instants plus tard prise en charge par les sapeurs-pompiers. Choquée et blessée elle a reçu quinze jours d'ITT. L'enquête menée par la brigade criminelle de la sûreté départementale a permis d'identifier « son agresseur qui a été interpellé lundi soir et placé en garde à vue » nous a précisé la police. L'homme âgé de 33 ans, est connu des services de police pour des faits de violence, il était sorti de prison il y a 10 mois et habitait un quartier proche du domicile de sa victime. L'agresseur a été présenté hier au parquet de Nancy pour une ouverture d'information . L'homme est poursuivi pour « violences volontaires » et « viol aggravé », il a été placé en détention provisoire.