Travaux de l'îlot République à Nancy : du changement sur le réseau TED

TRANSPORT. Les travaux de l'îlot République à Nancy obligent le conseil général à reporter le terminus de certaines lignes TED à la Place de la division de Fer (ïle de Corse, près du Canal). Le changement sera effectif à compter du 17 mars prochain.
PalaisCongres13
Marc Barani architecte

L'info. La gare routière Place de la République va être réaménagée afin de permettre un parvis piétonnier devant le nouveau Palais des congrès engendrant la suppression et le report des aires de stationnement des autocars et des autobus le long des voies ferroviaires. Par ailleurs, le parking tampon situé sous le pont des fusillés va être supprimé prochainement. Ce dernier était utilisé par les transporteurs qui exploitent les lignes Ted afin de permettre la régulation des autocars entre deux services horaires (12 emplacements autocars disponibles). En conséquence il a été décidé de reporter le terminus de certaines lignes régulières et scolaires de la gare routière « place République » à « place de la division de fer » à compter du 17 mars 2014. 

Les lignes concernées par le report du terminus. Les lignes R350 (Nancy – Château Salins), R360 (Nancy – Manhoué), S387 (Service Scolaire Nancy – Amance), S388 (Service scolaire Manhoué – Nancy), S389 (Service scolaire Sorneville – Nancy) et le service scolaire S675 (Nancy – Brin S/Seille) sont concernés par cette modification.

Ce qui change pour les usagers. La prise en charge de ces lignes se fera à compter du 17 mars à l’arrêt « Division de fer » avenue du XXe corps et la dépose à l’arrêt « Port St Georges » sur le boulevard du XXe régiment d’aviation. Les usagers seront déposés à l’arrêt situé avant celui de « Nancy – gare » : arrêt déjà desservi actuellement sur les services concernés.

carte.republique

Selon le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle près de "430 usagers seront impactés par cette modification dont 280 scolaires (soit 65%)". Pour les scolaires, les principaux établissements fréquentés par les élèves concernés continueront à être desservis dans les mêmes conditions qu’actuellement. Quelques établissements du centre-ville (groupe scolaire Saint-Sigisbert, Lycée Henri Poincaré, Lycée Paul Louis Cyfflé, groupe scolaire Saint Léon) se trouveront à 200/300 m plus éloigné du nouvel arrêt (impact sur 56 élèves). Pour une dizaine d’élèves une correspondance avec le réseau STAN devrait être mise en place afin de rejoindre leur établissement.